basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Camping d'hiver en Belgique : suivez nos conseils !

Vous êtes un campeur invétéré et ne craignez pas le froid ? Le camping d'hiver est fait pour vous ! Mais attention ! Alors qu'on peut planter sa tente sur la plaine du festival de Werchter sans courir le moindre risque, le camping par grand froid n'est pas à la portée de tout le monde. Notre expert Outdoor, nous rappelle les principaux points à prendre en compte.

Le plus important, c'est d'être bien préparé à affronter le froid. En hiver, bien plus encore qu'en été, il faut vraiment avoir envie d'aller camper, le froid compliquant évidemment les choses. Il est dès lors essentiel d'être bien préparé.

Choisissez le bon emplacement !

Le choix du bon emplacement est un élément essentiel de la préparation. Trois possibilités se présentent à vous. Soit vous vous installez dans le jardin d'amis ou de votre famille, soit vous optez tout simplement pour un vrai camping. La troisième option qui vous est offerte est le camping sauvage, mais il est illégal et n'est pas sans danger. Surtout pendant la saison de la chasse.

Conseil: Depuis peu, on peut y ajouter une quatrième alternative : gocampr.com. Il s'agit d'une nouvelle initiative que l'on pourrait décrire comme une sorte d'Airbnb pour les campeurs. Il n'y a pas mieux pour trouver des emplacements de camping gratuits partout dans le monde.

Le bon matériel

Outre l'emplacement, le matériel est également très important. En été, ce n'est pas très grave si vous ne disposez pas de la tente adéquate ni d'un excellent sac de couchage ou d'un confortable tapis de sol. En hiver, en revanche, il en va tout autrement.

Dès que la température descend en dessous de 5 °C, le matériel est même d'une importance vitale.

  • Tente : à des températures légèrement négatives, une simple tente peut faire l'affaire. Les campeurs qui doivent résister à des conditions hivernales extrêmes devront néanmoins investir dans une tente 4 saisons, plus onéreuse.
  • Tapis de sol : optez pour un tapis de sol avec une valeur R supérieure à 4. Le pouvoir isolant du tapis de sol influe en effet grandement sur la température de confort. Bannissez les matelas gonflables. Ils n'isolent pas assez du froid et sont impossibles à réchauffer.
  • Sac de couchage : le sac de couchage momie avec capuche préformée est très pratique pour les campeurs d'hiver. Même si un simple sac de couchage, un bonnet et une bonne dose de persévérance peuvent suffire. Si vous n'avez pas assez chaud, les sous-vêtements thermiques peuvent vous apporter un confort supplémentaire. Les frileux seront sans doute ravis d'apprendre qu'il existe ce que l'on appelle des liners. L'utilisation d'un tel drap de sac entre le tapis de sol et le sac de couchage permet de créer une couche d'isolation supplémentaire.
  • Vêtements : en journée, il est évidemment essentiel de porter des vêtements adéquats, mais le plus important est de garder ses vêtements bien secs. Les vêtements mouillés refroidissent en effet le corps plus rapidement. Si vous laissez traîner vos vêtements dans la tente, vous aurez également froid le lendemain matin. L'astuce consiste à acheter un sac de couchage disposant de 10 cm de longueur supplémentaires pour y ranger les vêtements. Vous réchaufferez ainsi vos vêtements la nuit grâce à votre chaleur corporelle.

Conseils supplémentaires: Vous n'avez toujours pas assez chaud ? Une tasse de thé avant le coucher peut faire des miracles, ne serait-ce que pour se réchauffer les mains. Le réchaud servant à faire bouillir l'eau peut également vous apporter de la chaleur.

Pour vous réchauffer rapidement, vous pouvez également remplir votre gourde d'eau chaude pour l'utiliser comme bouillotte.