basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Camping de l’extrême : pour les casse-cous de la tente

Aucune cime, aucune crevasse n’est capable d’apaiser votre soif d’aventure ? Dans ce cas, montez donc votre tente sur l’un de ces sites de l’extrême.

1. Suspendu au Great Sail Peak (Canada)

Le comble absolu du camping de l’extrême ? Des alpinistes affrontant ce rocher haut de 1 617 m et passant la nuit à même la paroi, suspendus au bout d’une corde, dans leur tente, avec leur équipement d’escalade et leurs provisions. Et priant pour que leurs pitons tiennent le coup…

2. Camp 4, mont Everest (Népal)

Le campement le plus haut du monde se trouve au Népal à 8000 m d’altitude. Il s’agit de la dernière halte pour les alpinistes qui entreprennent l’ascension du mont sacré Chomolungma. Pour y loger, il est impératif de gravir l’Everest. Dans le cas contraire, mieux vaut opter pour le camp de base comme point de chute.

 

http://reachingbeyondtheclouds.com

3. Des manchots pour voisins (Antarctique)

Camper sur la glace polaire, voilà une expérience tout à fait unique. Seules quelques tentes colorées révèlent la présence de l’homme dans ce décor infini et immaculé. En revanche, oubliez les feux de camp : le continent le plus méridional de la terre est totalement dépourvu d'arbres. Reste alors à prendre le café chez les manchots !

4. Dans les cimes des arbres (Allemagne)

Vous rêvez d’un panorama époustouflant et vous ne souffrez pas du vertige ? Dans ce cas, partez camper dans le Waldseilgarten, sur une plateforme au sommet des arbres ou dans une tente suspendue. S’il est inutile d'emporter votre tente, n’oubliez cependant pas de prévoir de bonnes jumelles et un sac de couchage bien chaud.

 

www.waldseilgarten-hoellschlucht.de

5. Fièvre du désert dans le Sahara (Sud du Maroc)

Si vous décidez de camper au beau milieu de ce paysage désolé, le sable, le soleil et les scorpions vous donneront certainement du fil à retordre. Cependant, n’oubliez pas qu’il peut y geler la nuit. Les plus audacieux dormiront donc à la belle étoile dans un sac de couchage bien chaud.