basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Mindful running : mode d'emploi

Cette année, Barruera dans la Vall de Boí, en Catalogne, sera le décor du Buff Epic Trail. Du 7 au 9 juillet, notre compatriote Dirk Vanspitaels parcourra en long et en large les montagnes des parcs nationaux Aigüesortes et Sant Maurici. Dirk se lance ainsi dans une course de 105 km et s’y prépare à sa façon, tout à fait personnelle. The mindful way !

Une préparation consciente

« Ma préparation consiste généralement à courir de petites distances de dix à vingt kilomètres », précise Dirk. « Tous les quatre jours, j’effectue un entraînement disjoint, avec vingt kilomètres le matin et douze kilomètres le soir et, entre les deux sorties, de deux à trois heures de « core stability training », d’exercices de stretching, une séance de yoga et une petite heure de vélo d’appartement. Toutes les trois semaines, je rallonge les distances pour parcourir de 30 à 35 kilomètres. Par ailleurs, je prévois deux sorties de cinquante à soixante kilomètres dans les Ardennes pour m’entraîner en altitude. »

L’utilité du mindful running

Le mindful running consiste à utiliser le plus efficacement possible toute l’énergie présente dans le corps. « Mais, bien entendu, cela ne vient pas tout seul. Pour y arriver, il faut s’entraîner en faisant appel à des techniques de course, mais aussi de respiration. En ajustant sa respiration, on réduit son rythme cardiaque, tant avant que pendant une course, ce qui évite de brûler trop d’énergie », explique Dirk.

 

Mais le mindful running ne se résume pas à cela. « Il s’agit surtout d’être sensibilisé à toute la beauté qui vous entoure. Cela peut être un beau coucher de soleil ou l’observation d’un renard lorsque le brouillard se lève. Ou peut-être même la main secourable d’un coureur lorsque vous rencontrez des difficultés. Ne vous braquez pas sur votre personne ni sur votre performance, et vous verrez comme tout devient plus facile. »

Le Buff Epic Trail de Dirk

Le Buff Epic Trail traverse une nature splendide. Nous avons demandé à Dirk Vanspitaels ce qu’il attend de sa première participation à cet événement. « J’espère découvrir un merveilleux environnement où je me sentirai complètement dans mon élément. Mais, bien entendu, l’objectif ultime est de finir la course. Tout le reste est secondaire. Je dois avouer que c’est la première fois que je vais courir en haute montagne. Je compte sur mes nombreuses années d’expérience de coureur à pied pour y arriver. Même si mon cœur battra sans doute un peu plus fort qu’il ne le faudrait. »

Le mindful running convient-il aux coureurs débutants ?

Vous vous demandez peut-être si le mindful running convient également aux coureurs débutants. Dirk Vanspitaels en est convaincu. « Absolument. J’oserais même dire que le coureur débutant a tout intérêt à s’y adonner. Les gens se concentrent trop vite sur un objectif déterminé ou placent la barre trop haut. Oubliez tout cela et prenez tout simplement du plaisir à courir. C’est un début bien plus exaltant qu’endurer une méchante blessure après quelques mois d’entraînement trop intensif. De mon côté, j’ai commencé à courir pour accompagner mon père qui venait de s’y mettre. Comme je ne voyais pas mon père très souvent, c’était l’occasion de se retrouver. Cette sortie de course le soir venu s’est transformée en un agréable moment entre père et fils. J’y repense encore avec plaisir aujourd’hui.

N’hésitez donc pas à commencer lentement et à vous arrêter de temps à autre pour admirer la belle nature. Le plus important dans le sport, c'est d’y prendre plaisir ! »

 

Plus d’infos >>