basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le cardiofréquencemètre comme compagnon de course

Vous voulez vous mettre à la course à pied, mais ne savez pas du tout par où et comment commencer ?Start to run est un bon début, mais, avec un cardiofréquencemètre comme compagnon attitré d’entraînement, vous progresserez encore plus rapidement.

Le parfait compagnon d’entraînement

Un cardiofréquencemètre vous évite de faire des erreurs de débutant : démarrer sur les chapeaux de roues et vous épuiser en quelques minutes. En brûlant les étapes, vous vous sentirez vite fatigué, vos muscles souffriront d’un trop plein d’acide lactique et vous commencerez chaque nouvelle sortie en vous sentant un peu plus raide que lors de la précédente. Un cardiofréquencemètre vous aide à adopter d’emblée le bon rythme afin que votre condition physique profite au maximum des efforts fournis.

 

 

Un cardiofréquencemètre n’est pas un coach qui vous mène à la baguette, mais un conseiller avisé qui sait aussi se révéler un motivateur hors pair. Il tient parfaitement à jour vos performances et vous donne le nombre de calories brûlées lors de chaque sortie. Grâce au GPS intégré, vous pouvez même suivre en ligne vos entraînements.

Écouter son cardiofréquencemètre

Comment bien comprendre ce que vous indique votre cardiofréquencemètre pendant la course ? À quel rythme cardiaque devez-vous courir ? En réalité, cela dépend de votre objectif. Supposons que vous vouliez simplement améliorer votre condition physique et, au passage, perdre quelques kilos. Dans ce cas, vous devrez fournir des efforts de longue durée à une faible intensité.

Le bon rythme cardiaque

Déterminer le bon rythme cardiaque passe par un calcul très simple. Votre rythme cardiaque ne peut pas dépasser 220 diminué de votre âge. Par exemple, pour une personne de 32 ans, le rythme cardiaque maximum est de 187 (220-32).

Perdre du poids

Si vous voulez vous entraîner pour perdre un maximum de poids, il vaut mieux rester le plus longtemps possible dans une zone où votre rythme cardiaque sera compris entre 60 et 70 %. À un rythme cardiaque plus élevé, vous brûleriez en effet davantage d’hydrates de carbone que de graisses corporelles. Dans notre exemple, cela signifie de 112 à 130 pulsations par minute, ce qui correspond à un jogging très léger.

Améliorer sa condition

Si vous mettez davantage l’accent sur l’amélioration de votre condition physique, entraînez-vous dans la zone comprise entre 70 et 80 %. Dans cette zone, vous augmentez votre capacité aérobique, c’est-à-dire la capacité de vos poumons à capter assez d’oxygène qui est acheminé pendant l’effort du cœur vers les muscles. Si vous vous entraînez un certain temps en suivant cette règle simple (pas trop vite donc), vous augmenterez cette capacité et améliorerez progressivement votre condition. Dans la zone aérobique, vous vous entraînez sainement en vous exposant à un risque minimum de blessures et sans vous épuiser.