basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Comment se préparer à un long voyage à vélo ?

Jan Van Den Bosch n’est pas un bleu en matière de vélo : il fait du VTT toutes les semaines et a déjà de longs voyages en Suisse à son actif. Mais un voyage de 2 mois à travers l’Europe est une autre affaire… Avec ces conseils, vous commencerez votre aventure en étant bien préparé.

 

Jan n’a pas eu besoin de plus de 4 semaines pour se préparer. « Il faut lire beaucoup : sur Internet, il y a des sites et des forums avec des informations utiles de voyageurs qui vous ont précédé. Sur cette base, on choisit ses destinations et on établit son propre itinéraire. »

Conseils pour les amateurs de kilomètres

On ne court pas un marathon si on n’a jamais mis de chaussures de course. Il en va de même pour un voyage à vélo de quelques milliers de km.

  • « Faites des excursions d’environ 100 km pour acquérir de l’expérience. Ainsi, vous partez en bonne condition et votre vélo est déjà ‘rodé’ pour le voyage. »
  • « Assurez-vous que la selle et le guidon sont à la bonne hauteur : on tient beaucoup plus longtemps dans une position confortable. »
  • « Faites un test avec tous vos bagages pour identifier les points douloureux éventuels – au sens propre et figuré. »

Quel que soit votre enthousiasme pour le voyage, il vaut mieux commencer calmement les premiers jours. « En réalité, le voyage est le véritable entraînement. Pour arriver à une moyenne de 80 km par jour, prévoyez des étapes de 50 km les premiers jours et progressez lentement vers les 100 km ».

Jeu pour la route

Avoir un objectif clair est motivant. Une fois l’objectif fixé, on peut introduire les cartes et itinéraires dans le GPS pour vélo. Jan a utilisé un Garmin eTrex 30, où il a enregistré tous ses trajets pour pouvoir les reconstituer par la suite.


« Encore en cours d'élaboration, les routes EuroVelo – grand réseau européen de pistes cyclables – sont quand même un bon fil conducteur. Et grâce aux conseils de la population locale, j’ai toujours réussi à éviter facilement la circulation dans les centres urbains. »

 

 

Un capteur de fréquence cardiaque est aussi un accessoire pratique sur la route. Surveiller étroitement son rythme cardiaque permet d’éviter de « passer dans le rouge » et de savoir exactement combien de calories il faut avaler le soir pour rester en forme tout le voyage.