basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Admirer les étoiles

Par une nuit claire en pleine nature, en regardant le ciel étoilé, on ne perçoit que le silence et l’infini. Mais, où donc se situe la Grande Ourse ?

Grande Ourse : un bon point de départ

Dans nos contrées, l’Ursa Major ou Grande Ourse est visible toute l’année dans le ciel de l’hémisphère Nord. Même à l’œil nu, cette constellation se reconnaît aisément à sa partie la plus claire : la Grande casserole. À partir de là, vous pouvez utiliser la Grande Ourse comme point d’orientation pour rechercher d’autres étoiles.

Étoile polaire : la boussole du ciel

Vous avez repéré la Grande Ourse ? À présent, vous trouverez rapidement l’étoile polaire en prolongeant cinq fois vers le haut la distance qui sépare les deux astres formant le côté latéral de la Grande Ourse. Vous aboutissez alors à l’Étoile polaire qui indique toujours le Nord.

Cassiopée : la vanité

La magnifique, mais vaniteuse, reine Cassiopée aurait été condamnée, selon la légende, à errer éternellement dans l’espace. Dans nos régions, la constellation éponyme se remarque facilement au-dessus de l’horizon car elle forme avec ses cinq étoiles principales la lettre W.

Hercule : astre immortel

Outre six étoiles, la grande constellation Hercule comprend également deux amas stellaires sphériques, les M13 e M92. Ils sont un peu trop faibles pour s’observer à l’œil nu, mais les campeurs équipés de leurs jumelles pourront s’en mettre plein la vue.

Andromède : à l’œil nu

En automne, la constellation Andromède est perchée haut dans le ciel de l’hémisphère Sud. Par nuits sombres, on peut même observer à l’œil nu la galaxie d’Andromède. C’est la galaxie la plus « proche » de nous… un terme très relatif évidemment, puisqu’elle est tout de même distante du système solaire de près de 2,9 millions d’années-lumière.