basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

L’étoffe des champions

Il gèle à pierre fendre ? Choisissez votre équipement en fonction de votre activité et de la valeur d’isolation du matériau. Cette dernière dépend de la quantité d’air que le tissu est capable de retenir. Plus elle est élevée, meilleure sera l'isolation. Voici cinq tissus chaudement recommandés.

Duvet

Le duvet remporte sans conteste la palme d’or. Une doudoune en duvet, par exemple, est à la fois compacte et contient beaucoup d'air, grâce à la structure effilée des fibres du duvet. L’inconvénient ? Le duvet ne peut pas être mouillé, sans quoi il perdra son pouvoir isolant. De nombreuses vestes en duvet sont dès lors munies d’une couche de protection imperméable.

PrimaLoft

Équivalent synthétique du duvet, le PrimaLoft est certes un peu plus lourd, mais il offre tous les avantages du duvet. Légercompact et hautement isolant, ce matériau composé de clusters crée de petites chambres à air qui emprisonnent et conservent la chaleur. De plus, le PrimaLoft est moins cher que le duvet et peut être mouillé sans perdre de son pouvoir isolant.

Thermoball

La marque d’articles de plein air The North Face propose également un autre tissu. Tout comme le PrimaLoft, le Thermoball offre une isolation synthétique comparable à celle du duvet naturel. Plus effilées que celles du PrimaLoft, ses fibres emprisonnent encore mieux l’air, rendant ainsi le tissu plus léger.

Laine

À l’instar du PrimaLoft et du Thermoball, la laine garde également la chaleur lorsqu’elle est mouillée. Souvent utilisée comme première couche thermique, la laine est aussi antibactérienne et résistante au feu. Les étincelles du feu de camp n’ont donc aucune emprise sur elle. Son seul inconvénient : plus lourde, elle est moins agréable à porter que le duvet.

Polaire

Composé de fibres fixes en polyester, le polaire, de par sa nature, emprisonne nettement moins d'air que les matériaux précédents. Il est cependant le moins cher des quatre. Qui plus est, la maille polaire élastique est très confortable et offre une grande liberté de mouvement lors de diverses activités. La règle d'or : plus votre polaire est épais, plus il retient d'air, et plus vous aurez chaud.

Trois conseils pour rester bien au chaud

  • Évitez le coton. Pour isoler efficacement, un tissu doit être respirant. Le coton emprisonne l'humidité (la sueur) et donne vite froid.
  • Ne vous habillez pas trop chaudement. Idéalement, vous devez avoir un peu froid avant de commencer votre activité. Le type d’activité, la circulation sanguine et la condition physique constituent bien entendu d'autres facteurs déterminants.
  • Appliquez la règle des trois couches. Associez une couche intermédiaire isolante avec une couche de base thermique et une couche extérieure imperméable à l’eau et au vent.