basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Se mettre à l’abri de la neige

Vous êtes vous laissé surprendre par une tempête de neige ? Ou à la recherche d’un abri durant une randonnée glaciale ? Voici comment vous protéger dans la neige : au revoir vent tranchant et doigts de pied qui picotent.

Le mini-igloo (20 - 30 min)

  • Creusez un trou d’au moins 50 cm de profondeur.
  • Servez-vous de la neige dégagée pour ériger un muret autour du trou créé.
  • Lorsque le mur atteint environ 50 cm de haut, décalez les blocs de neige vers l’intérieur pour former un dôme.
  • Utilisez éventuellement une toile ou une couverture de surviepour le toit.
  • Bouchez l’entrée avec votre sac à dos.

La hutte de neige (20 - 45 min)

  • Creusez un rectangle ayant la longueur de votre corps et une demi-largeur supplémentaire.
  • Disposez dessus toutes sortes d’objets disponibles (bâtons, sacs en plastique, branches, etc.) en faisant un tas, puis recouvrez-les d’une couche de neige.
  • L’inconvénient de cette construction est que l’air froid pénètre dans votre abri. Creusez donc une tranchée près de l’espace de couchage pour permettre l’évacuation du froid vers l’extérieur.

Le trou à neige (1 h)

  • Dans une pente montante (min. 25°), creusez une petite ‘grotte’.
  • Refermez l’entrée en érigeant un mur avec la neige dégagée.
  • Veillez à creuser une petite entrée, plus basse que l’intérieur du trou.
  • Percez éventuellement des trous d’aération dans le plafond avec vos bâtons.
  • Lissez les parois intérieures pour éviter la formation de gouttes de condensation.

Le Quinzy (2 h)

  • Il s’agit d’un abri relativement confortable.
  • Créez un gros tas de neige d’environ 3,5 m de diamètre.
  • Plantez des bâtons d’environ 50 cm de longueur sur toute la surface du tas de neige.
  • Creusez une galerie d’accès et évidez l’intérieur jusqu’à ce que les bouts des bâtons apparaissent.