Sports d’hiver pour les débutants : voici comment apprendre le ski ou le snowboard

Les personnes qui sont parties aux sports d’hiver en famille depuis leur plus tendre enfance ont appris très tôt à négocier les virages comme des pros. Mais peut-être n’avez-vous jamais chaussé une paire de skis ou un snowboard auparavant et n'avez-vous décidé que récemment de vous initier aux joies des sports d’hiver ? L'apprentissage du ski ou du snowboard est-il difficile à l’âge adulte ? Et de quel matériel avez-vous absolument besoin ? Nous vous mettons sur la voie grâce à quelques indispensables infos pratiques !

1. Comment apprendre à skier ou à faire du snowboard ?

Lorsque les plus jeunes dévalent une pente difficile, on a l’impression que c’est un jeu d’enfant. Ne vous y trompez pas : apprendre à skier ou à faire du snowboard correctement exige discipline et technique ! Il est donc normal que votre première expérience sur des skis ou un snowboard soit un peu hésitante. Maîtriser totalement les techniques et être capable de descendre une piste en toute confiance nécessite parfois plusieurs séjours aux sports d’hiver. Ne vous découragez pas, car comme pour toute nouvelle compétence, c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! En effet, même les adultes peuvent encore apprendre à skier ou à faire du snowboard facilement. Avec une solide préparation, la motivation nécessaire et une bonne condition physique de base, vous pourrez même maîtriser ce sport assez rapidement.

 

Si vous ne voulez pas arriver en parfait(e) débutant(e) sur les pistes, cela vaut la peine de prendre quelques leçons au préalable sur une piste de ski (indoor) près de chez vous. Mais vous pouvez aussi apprendre les techniques de base directement sur place, dans l’une des nombreuses écoles de ski où vous serez pris(e) en charge tout au long de votre séjour. Vous avez dans ce cas le choix entre un moniteur privé, qui donne des cours individuels de ski ou de snowboard, grâce auxquels vous obtiendrez souvent des résultats plus rapides, et des cours collectifs, où vous apprenez les techniques avec des personnes ayant le même niveau, ce qui est en outre moins onéreux. Il n’y a pas de bon ni de mauvais choix : optez simplement pour la formule qui vous plaît le plus. Les moniteurs connaissent le domaine skiable sur le bout des doigts et savent exactement où aller et quels endroits éviter. Certains domaines skiables disposent de pistes d’entraînement séparées pour les adultes débutants - vous n’avez alors pas à craindre de faucher un jeune skieur.


CONSEIL : lorsque vous choisissez votre destination pour les sports d’hiver, tenez compte du nombre et de la difficulté des pistes présentes. S’il n’y a qu’une seule piste pour débutants, vous risquez de manquer de variété lors de votre première expérience aux sports d’hiver, ce qui peut nuire à la motivation de nombreuses personnes. Veillez donc à vous rendre dans un domaine offrant suffisamment de possibilités pour les débutantsDans la plupart des domaines skiables d’Europe, les pistes vertes sont les plus faciles, suivies par les bleues, les rouges et les noires.


2. Pouvez-vous apprendre seul(e) à skier ou à faire du snowboard ?

Internet regorge de vidéos d’instruction et de blogs qui expliquent comment maîtriser diverses techniques de ski et de snowboard. La tentation est donc grande de réserver un séjour aux sports d’hiver, d’étudier brièvement la théorie avant de partir, puis de se lancer seul(e) sur les pistes. Mais attention, il y a souvent une énorme différence entre la théorie et la pratique.

 

Si vous voulez éviter les blessures graves, il est préférable de réserver sur place des leçons avec un instructeur qualifié qui pourra vous indiquer quand vous adoptez une mauvaise posture ou appliquez une mauvaise technique. Personne ne peut vous apprendre à skier ou à faire du snowboard plus correctement - et plus rapidement - qu’un instructeur qualifié ! Même si vous partez aux sports d’hiver avec des amis ou des membres de la famille qui pratiquent le ski ou le snowboard depuis des années, il est fort probable qu’ils ne puissent pas vous encadrer tout à fait correctement. Faites donc d’abord preuve d’un peu de patience, suivez vos leçons et vous pourrez ensuite glisser dans les traces de vos compagnons de voyage plus aguerris !


3. Comment apprendre à skier en parallèle ?

Apprendre à skier en parallèle se fait étape par étape. Avant même de commencer à glisser sur vos skis, vous devez d’abord vous exercer à adopter une bonne posture de base. Pour ce faire, placez vos skis à angle droit par rapport à la pente et à la largeur des hanches, bien parallèles l’un avec l’autre. Pliez légèrement les genoux et appuyez-vous sur vos bâtons de ski. N’hésitez pas à vous entraîner à déplacer votre poids d’un ski à l’autre, ou à vous appuyer un peu plus sur l’intérieur ou l’extérieur au lieu de poser vos skis à plat sur la neige, et voyez ce qui se passe.

 

Vous êtes prêt(e) pour la glisse ? Choisissez une descente douce et orientez légèrement vos skis sur la pente pour glisser prudemment. Vous apprendrez d’abord à faire « le chasse-neige », dont le but est que les pointes de vos skis se rejoignent - vous formez un V et exercez une pression sur les deux côtés intérieurs de vos skis pour réduire votre vitesse. Pour ce faire, vous n’avez pas besoin de vos bâtons. Vous pouvez donc les laisser de côté pour l’instant.


Vous pouvez descendre une pente douce de cette façon ? Il est alors temps d’apprendre comment prendre des virages et changer sa direction de glisse. Vous dirigez vos skis vers le bas et inclinez d’abord vos pieds et vos genoux vers la droite et ensuite également vos cuisses et vos hanches. Exercez à présent une pression supplémentaire sur votre jambe droite et voilà ! Vous avez pris un virage à droite. Pour prendre un virage à gauche, vous faites exactement la même chose, mais de l’autre côté. Continuez à vous exercer jusqu’à ce que vous puissiez prendre des virages les yeux fermés. Vous pouvez ensuite utiliser vos bâtons en guise d’aide. Vous plantez votre bâton gauche ou droit dans la neige, selon la direction dans laquelle vous souhaitez tourner.

4. Est-il plus compliqué de faire du snowboard que du ski ?

On dit parfois qu’il est plus facile d’apprendre à faire du ski que du snowboard. Il y a une part de vérité dans cette affirmation. Commencer à skier est plus facile parce que l’on peut bouger ses pieds librement et que les deux jambes sont positionnées les genoux vers l'avant, dans une position qui semble naturelle et familière. On avance dans la direction où pointent les orteils, comme lorsque l’on marche ou court, ce qui permet de voir d’un coup d’œil où on va. Les bases sont donc vite maîtrisées, mais pour vraiment gérer la technique du ski, il faut tout de même des années de pratique.

 

Pour le snowboard, c’est tout l’inverse : avant de pouvoir descendre une pente et de prendre des virages, il faut facilement une semaine. Au début surtout, il faut s’habituer à une position particulière : les deux pieds sont collés au snowboard et on se déplace latéralement, ce qui rend plus difficile le fait de regarder dans la bonne direction et de conserver un bon aperçu de la piste. Les personnes qui ont déjà fait du skateboard ou du surf éprouveront probablement moins de difficultés. Une fois que l’on maîtrise les techniques de base du snowboard, les choses deviennent de plus en plus simples. Lors de votre deuxième séjour aux sports d’hiver, vous constaterez déjà que vous serez capable de prendre des virages plus facilement et que vous pourrez vous aventurer sur des pistes plus raides.

 

Les snowboarders débutants tombent aussi beaucoup plus souvent que les skieurs débutants, mais ils peuvent plus facilement utiliser leurs mains pour absorber les chocs. Assurez-vous dès lors de prévoir une bonne protection du corps, à savoir des protège-poignets et des pantalons rembourrés au fessier pour un meilleur amortissement des chutes. Lorsqu’un skieur tombe lourdement, les conséquences sont généralement plus graves, les blessures au genou étant les plus fréquentes.


CONSEIL: les domaines skiables équipés principalement de tire-fesses ne conviennent pas vraiment aux snowboarders débutants. Ces remontées sont vraiment faites pour les skieurs : vous saisissez une barre et placez le disque de l’extrémité derrière vos fesses, puis vous vous penchez en arrière et vous laissez entraîner. Pour un snowboarder, ce type de remontée est synonyme de chutes fréquentes, vu la position latérale sur la planche. Il est donc beaucoup plus difficile de conserver son équilibre. En tant que snowboarder débutant, choisissez un domaine doté essentiellement de télésièges ou de télécabines.


5. De quels vêtements avez-vous besoin sur les pistes ?

Il va de soi qu’il convient de s’habiller chaudement lorsque l’on passe la journée dans la neige. Lorsqu'on débute, c’est même littéralement le cas. Une chose est sûre : vous mordrez la neige régulièrement lors des premiers jours, l'apprentissage du ski ou du snowboard étant synonyme de chutes !

 

Comment s’habiller pour sa première expérience sur des skis ou un snowboard ? Vos vêtements pour les sports d’hiver seront de préférence bien isolants et imperméables. Mais votre tenue pour les sports d’hiver présentera de préférence aussi d’autres caractéristiques utiles qui la distinguent de vêtements de plein air classiques. Pensez aux pare-neige aux manches et à la taille du manteau, aux poches imperméables pratiques pour le forfait, à la protection du menton pour les vents piquants et aux poches doublées pour vous réchauffer rapidement les mains.

 

Il est par ailleurs important de garder à l’esprit que les conditions météorologiques peuvent changer rapidement en montagne : d’un beau ciel bleu ensoleillé à une énorme tempête de neige ou à un brouillard dense où l’on ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Pour pouvoir réagir rapidement aux caprices des dieux du ciel, optez de préférence pour plusieurs couches de vêtements respirants qui évacuent la transpiration et permettent de réguler la température.

●      Tout commence par les sous-vêtements thermiques qui se portent à même le corps, comme une seconde peau isolante.

●      Enfilez ensuite une veste de sports d’hiver et un pantalon de sports d’hiver coupe-vent et imperméables, mais respirants, qui vous protègent des éléments.

●      Par temps très froid, vous pouvez ajouter une polaire ou un pull en laine entre les deux pour une isolation supplémentaire. C’est d’ailleurs hautement recommandé pour les débutants !

   

N’oubliez pas non plus les indispensables accessoires ! Une bonne paire de gants chauds et imperméables est incontournable, tout comme un bonnet et un Buff ou une écharpe, qui font toute la différence lorsque le mercure descend en flèche dans les endroits situés en altitude de votre station de ski.

 

Dernier élément important, même si on l'oublie souvent : il convient de porter de très bonnes chaussettes de ski si vous ne voulez pas y laisser un orteil. Elles gardent non seulement vos pieds bien au chaud lorsque vous passez toute la journée dans vos chaussures de ski ou de snowboard, mais aident également à éviter les points de pression douloureux et les ampoules. Confort assuré !

 

Ces guides de choix pratiques vous mèneront pas à pas vers la tenue de sports d’hiver la plus adaptée de notre gamme :

Comment choisir la meilleure tenue de sports d’hiver

Comment choisir le meilleur pantalon de ski

6. Où louer vos skis ou votre snowboard ?

Si vous partez aux sports d’hiver pour la première fois, il est préférable de louer votre équipement plutôt que de l’acheter directement. Vous pourrez ainsi découvrir si vous aimez vraiment cette activité avant de dépenser de l’argent pour un équipement que vous n’utiliserez peut-être qu’une seule fois. Il existe de nombreuses possibilités de louer vos skis ou votre snowboard sur place, mais vous pouvez aussi le faire à l’avance et emporter votre équipement avec vous. Chez A.S.Adventure, il est super facile de louer des skis et des snowboards et vous aurez la certitude de disposer du meilleur matériel en parfait état. N’hésitez pas ! Le set de skis Confort est parfait pour partir aux sports d’hiver avec des skis adaptés aux débutants. Le set de snowboard est, quant à lui, également adapté aux snowboarders débutants. Ainsi, vous ne serez pas directement en difficulté dans les virages.

Tout sur la location de skis chez A.S.Adventure

Plus besoin de vous convaincre ? La poudreuse coule dans vos veines ? Nous ne vous empêcherons bien entendu pas d’acheter votre propre paire de skis ou votre propre snowboard. Mais, même dans ce cas, il est important de choisir du matériel adapté à votre niveau – à savoir du matériel pour « débutant » – afin d’éviter toute frustration inutile. Pour les snowboards, il s’agit d’un modèle flexible, tout-terrain, avec un profil rocker. Pour les skieurs, nous recommandons des skis de piste flexibles, un peu plus large au niveau des fixations.

 

Ces guides de choix pratiques vous mèneront pas à pas vers les skis et snowboards les plus adaptés de notre gamme :

Comment choisir les meilleurs skis ?

Comment choisir le meilleur snowboard

7. De quelles chaussures avez-vous besoin pour skier ou faire du snowboard ?

Pour les skieurs débutants, on recommande des chaussures de ski avec un faible indice de flexion, afin de corriger plus facilement les erreurs techniques et de réduire le risque de blessures. Le confort est la clé du succès ! La rigidité d’une chaussure de ski est indiquée par son « indice de flexion » : pour les femmes débutantes, il sera inférieur ou égal à 80 et pour les hommes débutants, il sera inférieur ou égal à 90.

 

N’oubliez pas qu’il est très important d’essayer vos chaussures au préalable. Des chaussures de sports d’hiver mal ajustées ne vous causeront que des problèmes, ce dont vous vous passerez volontiers sur les pistes ! Heureusement, il est toujours possible de louer des chaussures de ski pour différents types de pieds - étroits, moyens ou larges. Si vous achetez vos propres chaussures dans nos Snow Stores, il est possible de faire fabriquer des chaussures de ski entièrement sur mesure grâce au bootfitting. Ce n’est pas un luxe superflu, car tout comme pour des chaussures normales, le fabricant réalise ses chaussures de ski selon une forme adaptée à un pied standard. Ceci est parfait pour ceux et celles qui ont des pieds « normaux », mais si l’anatomie de vos pieds est un peu différente de la norme, l’adaptation de la chaussure est plus que bienvenue pour un confort de ski optimal. De plus, des chaussures de ski bien ajustées donnent un contrôle supplémentaire sur vos skis.

 

Ce guide de choix pratique vous mènera pas à pas vers les chaussures de ski les plus adaptées de notre gamme :

Comment choisir les meilleures chaussures de ski

Les snowboarders ont également leurs propres chaussures, adaptées à leur pratique. Une chaussure de snowboard est plus souple et apparemment plus confortable qu’une chaussure de ski, bien qu’il faille s’y habituer pour marcher, la cheville étant légèrement poussée vers l’avant. Vous pliez ainsi automatiquement un peu les genoux lorsque vous vous tenez debout sur votre snowboard, ce qui permet de mieux absorber les chocs. Les chaussures de snowboard existent également dans toutes les formes, toutes les couleurs et toutes les tailles, mais il est préférable de ne pas se laisser uniquement séduire par leur look branché. Faites surtout attention à l’ajustement, à la fixation au talon et à la flexibilité de la chaussure. C’est en effet ce qui détermine le confort et la façon dont vous contrôlerez votre snowboard.


8. Le port du casque de ski est-il obligatoire sur les pistes ?

La réponse à cette question est très courte : OUI. Pas parce que le port du casque de ski est forcément obligatoire – bien que ce soit le cas dans de nombreux pays – mais parce qu’il protège votre tête en cas de chute ou de collision. Surtout qu’en tant que débutant, vous pouvez être sûr(e) que vous tomberez ou heurterez sans le vouloir d’autres amateurs de sports d’hiver. Croyez-nous sur parole : il vaut mieux que votre tête soit bien protégée, car les conséquences d’une blessure à la tête en l’absence de casque sont loin d’être négligeables ! Un casque de ski bien ajusté sur la tête permet de réduire considérablement le risque de blessures graves.



Ce guide de choix pratique vous mènera pas à pas vers le casque de ski le plus adapté de notre gamme :

Comment choisir le meilleur casque de ski

Vous avez l'impression de faire face à une avalanche d’informations ?

Vous débutez dans les sports d’hiver et vous ne vous y retrouvez pas parmi la multitude de trucs et astuces ? Vous aimeriez recevoir des conseils personnalisés ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous gratuitement pour une séance de shopping personnalisé ou à vous adresser à l’un de nos experts dans l’A.S.Adventure Store le plus proche de chez vous. Notre équipe se fera un plaisir de vous donner des conseils sur mesure !

Prenez un rendez-vous gratuit

Encore plus d'inspiration

Vous n’avez pas envie de vous rendre compte à destination que vous avez oublié de mettre certains articles essentiels dans votre valise ? Avec notre check-list pratique, vous aurez tout ce qu’il faut pour votre première aventure aux sports d’hiver !


Vous allez faire du ski ou du snowboard pour la première fois et ne savez pas du tout si vous allez accrocher ? Utilisez le service de location d’A.S.Adventure et rapportez-nous votre équipement d’excellente qualité après vos vacances : peu coûteux, confortable et sans souci !


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.