image link

Offre supplémentaire en ligne : Jack Wolfskin jusqu-à -60 %

Boots de snowboard

À chaque pied sa boot de snowboard ! Vos boots sont le seul point de contact entre votre corps et votre planche. Vos performances sur les pistes dépendent donc grandement de la qualité de ce contact. Si vos chaussures de snowboard sont trop serrées, vous risquez d’éprouver des douleurs et même d’avoir les pieds froids. Les chaussures trop larges vous donneront une sensation d’insécurité et de manque de contrôle. Si les boots de snowboard étaient autrefois assez rigides, les modèles actuels sont plutôt souples et flexibles. Vous bénéficiez toujours d’un soutien suffisant, mais l’accent est davantage mis sur les sensations de ride. Pour un plaisir de glisse décuplé !
Classer par:

FAQ – questions fréquemment posées sur les boots de snowboard

Les boots de snowboard se déclinent en plusieurs formes, types et tailles. Un fit optimal est toujours la clé de performances de haut niveau. Normalement, votre pointure est la même que celle de vos chaussures habituelles. Mais le seul moyen de vous en assurer est de les essayer ! En position debout, votre gros orteil doit toucher l’extrémité de la chaussure. Lorsque vous vous mettez en appui sur la planche, votre talon doit être bien calé et tout votre pied doit légèrement se déplacer vers l’arrière. Vous sentez des points de pression ? Mieux vaut essayer une autre taille.

 

Tenez également compte du flex (rigidité) de la chaussure. Plus les boots de snowboard sont rigides, plus elles sont réactives. Les modèles rigides sont donc plus adaptés au carving et au freeride, tandis que les freestylers plébisciteront des chaussures plus souples et donc plus tolérantes. Outre la coque extérieure, l’intérieur de la chaussure – autrement dit, le chausson – a lui aussi toute son importance. C’est en effet le chausson qui vous permet d’être à l’aise dans vos chaussures et qui garde vos pieds bien au chaud, comme les chaussons en Smartwool par exemple. Il existe même des chaussons thermoformables qui épousent parfaitement la forme de vos pieds sous l’effet de la chaleur.

 

Les plus petits détails comptent aussi. Quel système de serrage allez-vous choisir ? Des lacets classiques à nouer, un système de laçage rapide facile à manipuler avec des gants, ou une fermeture BOA que vous pouvez serrer et desserrer en un clin d’œil. Le système Step On de Burton est très pratique pour les débutants et les jeunes riders : grâce à cette connexion intuitive entre la chaussure et la fixation, il vous suffit de poser la boot dans la fixation et de l’encliqueter en gardant les mains libres ! 

De nos jours, presque toutes les chaussures de snowboard sont équipées de poignées de serrage ou d’un système BOA. Le premier système est assez simple : vous tirez sur un lacet tendu tout autour de votre chaussure, et vous le fixez dans la boucle. Ce dispositif est plus pratique que les lacets traditionnels, puisqu’il n’est plus nécessaire de tirer sur chaque partie du lacet avec précision. En outre, avec un système de laçage rapide, fini les lacets qui se dénouent ! Comme son nom l’indique, le plus grand avantage de ce système est la vitesse à laquelle vous serrez vos chaussures de snowboard !

 

Néanmoins, le choix le plus populaire actuellement est le système BOA, de conception plus récente. Celui-ci recourt à une molette (parfois plusieurs) montée sur les chaussures de snowboard, qu’il suffit de tourner pour fermer et ajuster les boots. Ce système ne fonctionne pas avec des lacets (en nylon), mais avec du fil de fer. Le gage d’un ajustement sans faille.

Choisir la bonne taille est in-dis-pen-sable ! Dans une chaussure de snowboard trop grande, votre talon ne sera pas bien calé et aura tendance à se soulever (on parle de heel lift). Lorsque vous effectuez un virage sur la pointe des pieds, votre talon se soulève très légèrement. C’est non seulement gênant, mais aussi douloureux au bout d’une journée sur les pistes. Mieux vaut des chaussures bien serrées alors ? Pas vraiment. Dans des chaussures trop serrées, vos orteils se recroquevillent et vos pieds se refroidissent rapidement, car la circulation sanguine est coupée.

 

Le meilleur moyen de trouver la taille idéale est d’essayer les chaussures en simulant les conditions d’utilisation réelles. Voici la marche à suivre :

  • Enfilez vos chaussettes de snowboard et choisissez des boots dans votre pointure habituelle.
  • Serrez les chaussures de manière à ce que votre pied soit tiré vers l’arrière de la boot.
  • Tenez-vous debout, jambes tendues. Si la taille est correcte, vos orteils sont en contact avec l’avant de la chaussure.
  • Fléchissez les genoux et mettez-vous en position de ride. Votre pied glisse légèrement vers l’arrière. Vos orteils effleurent à peine l’avant de votre chaussure, ou juste pas. S’ils le touchent encore, prenez une taille plus grande.

 

Votre pied gauche est plus fort que le droit, ou inversement ? Optez absolument pour des chaussons thermoformables qui se feront à votre pied sous l’effet de la chaleur (pendant que vous les portez). Si cette solution ne vous donne pas entière satisfaction, vous pouvez également vous tourner vers des semelles intérieures.