basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

De Batopilas à Urique + Canyon du Cuivre, Mexique (+ 52 km)

Trail tip: Le mois d’octobre est la meilleure période : la saison des pluies est finie et le pays regorge d’eau. Le thermomètre affiche en outre des températures idéales. Comptez au moins une semaine entière pour ce trek et concentrez-vous sur l’aventure plutôt que sur le nombre de kilomètres parcourus.

De Batopilas à Urique

L’aventure commence à Los Mochis, petite ville typique située au nord-ouest du Mexique. El Chepe, le seul train de voyageurs du pays, part avant l’aube. Soyez ponctuel car il quitte la gare de Los Mochis à 6 h précises. Vous pourrez vous procurer les billets, un café et un taco sur place. El Chepe traverse toute la région nommée Barranca del Cobre et vous réserve des vues imprenables. La Barranca del Cobre – Canyon du Cuivre en français – est un ensemble de 6 canyons qui s’étend sur 16.000 km et offre 75.000 km2 de nature vierge. De quoi en prendre plein les yeux !

Au terme d’un trajet de 11 heures, vous descendez à Creel, un agréable village d’aventure au cœur de la Barranca. Ici, vous finaliserez vos préparatifs avant de prendre le bus en direction de Batopilas. Le chemin reliant Batopilas à Urique s’étend sur 52 km. Comme le balisage manque un peu de clarté, les services d’un guide peuvent s’avérer utiles. Nous avons prouvé qu’on peut faire sans, à condition de disposer d’une carte topographique, d’une boussole et d’une bonne description de l’itinéraire.

 

JOUR 1 : Ce trek s’amorce généralement par une marche de Batopilas à Cerro Colorados, mais on peut aller au-delà afin d’alléger la deuxième journée. Une fois passé Cerro Colorados, nous nous sommes rapidement égarés. Après deux heures de montée, nous avons décidé de suivre le chemin de gravier en direction de Guaycavo. Ici, un indigène nous est venu en aide. Camilo nous a offert le gîte, avant de nous conduire, le lendemain, à Piedra Redonda par un chemin escarpé.

 

JOUR 2 : Après beaucoup d’insistance, nous avons convaincu Camilo de nous guider jusqu’à Piedra Redonda. Une randonnée pluvieuse de deux heures nous était réservée. Arrivés à destination, nous avons remercié Camilo et poursuivi notre route vers Los Alisos. Ce petit village d’à peine cinq maisons, niché au sein de l’immense canyon d’Urique, constituait l’objectif de notre journée. Au-delà de ce point, nous ne pouvions plus nous tromper. Nous avons quitté la grand-route à La Estacion et amorcé la descente vers le canyon d’Urique. La vue était absolument époustouflante !

 

JOUR 3 ET 4 : Le troisième jour, nous avons poursuivi notre descente du canyon d’Urique. Arrivés en bas, un petit pont nous a permis de franchir la large rivière Urique en toute sécurité. Une fois ce pont traversé, il ne nous restait plus qu’à suivre le cours d’eau pour finir cette étape.
Nous recommandons de passer la nuit à Urique. Couchez-vous tôt, car vous décollerez dès potron-minet. Vous profiterez des premières lueurs du jour à bord du bus d’Urique à Bauchivo.
Le quatrième jour, vous regagnerez Los Mochis en train au départ de Bauchivo. Cela clôt l’aventure en 6 jours, mais mieux vaut prévoir une semaine entière. Vous aurez ainsi amplement le temps de profiter de cette randonnée unique.

 

 

Vous êtes curieux de découvrir le reste du programme de Felix et Simon ? Suivez toutes leurs aventures ici !

Pro:

 

+ Rencontre de la population locale ultra-accueillante

+ Trek particulièrement aventureux

+ Plus qu’une simple randonnée

Contra:

 

- Les sentiers sont difficiles à trouver

- Certaines parties sont vraiment difficilement accessibles

- Le train pour Creel est relativement cher