basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Le Belge en mouvement

La migration est de toutes les époques. Chaque période de l’histoire humaine a connu de grandes et de petites vagues de migration – aujourd’hui encore si l’on en juge par l’organisation de la Journée des Migrants. Que constate-t-on ? Même le Belge n’a pas toujours eu une brique dans le ventre.

 

La transhumance à travers les siècles

La sagesse populaire voudrait que les Belges soient très attachés à leur clocher. Mais rien n’est moins vrai. Notre histoire nationale est même une succession d’émigrations, longtemps avant qu’on ne parle d’immigration.

 

Saviez-vous par exemple que :

  • à la fin du XVIe siècle, la moitié de la population anversoise a fui la violence des guerres de religion ?
  • à la fin de l’année 1900, des centaines de milliers de réfugiés économiques ont cherché à améliorer leur existence en allant travailler comme saisonniers en Wallonie et en France ?
  • 1 million d’Américains et 100.000 Canadiens sont d’origine belge ?
  • en 1960, pas moins de 100.000 Belges habitaient au Congo belge ?

Destination : le Nouveau Monde

En outre, de nombreux Belges sont partis en Amérique en bateau entre 1873 et 1934. La terre promise pour toutes les âmes souhaitant à faire fortune. Ils ont pris l’un des bateaux à vapeur de la Red Star Line au départ du port d’Anvers en direction des États-Unis ou du Canada. Leur histoire et celle d’autres passagers européens vous sont racontées au Musée Red Star Line à Anvers.

Migrants modernes

Aujourd’hui encore, le Flamand et le Wallon recherchent de nouvelles possibilités à l’étranger. Selon des chiffres récents du ministère des Affaires étrangères, quelque 560.000 Belges vivent actuellement au-delà de nos frontières – généralement avec une double nationalité. Les terres d’émigration les plus populaires sont surtout nos pays voisins comme les Pays-Bas, la France, l’Allemagne et le Luxembourg. Mais l’Espagne, et plus loin, le Canada, les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Australie et la Nouvelle Zélande comptent également de petites communautés belges.