basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Un hébergement gratuit en voyage

Pas toujours facile de limiter les frais en voyage… Thomas et Eva ont vite compris que l'hébergement engloutirait une grosse partie de leur budget. C'est donc avec enthousiasme qu'ils se sont mis à la recherche d'hébergements gratuits.

Surfer sur un divan

Le concept du « couchsurfing » a fait son apparition depuis quelques années dans le petit monde du voyage. Nous avions déjà reçu quelques « surfers » chez nous avant notre départ et c'est dans la ville suédoise de Malmö que nous nous sommes essayés à cet hébergement alternatif.

 

Le concept est simple : vous mettez votre divanmatelas gonflablelit de camp ou tout simplement votre sol à disposition de voyageurs et, avec un peu de chance, ils vous accueilleront à leur tour dans leur ville d'origine. Parfois, votre hôte vous offre même le repas du soir.

 

 

Si vous êtes ouvert aux surprises, vous ne serez pas déçu. Par exemple, notre hôte à Vancouver nous a emmenés servir à manger aux sans-abris tandis que celui de Seattle nous a fait découvrir un délicieux restaurant italien.

 

Petit conseil : Plus un hôte a de références positives, plus vous avez de chances d'avoir affaire à un « professionnel » qui vous fera visiter la ville et vous emmènera dans des endroits intéressants.

 

 

Recherche : h/f ayant la main verte

Si vous n'avez pas peur de vous salir les mains pendant votre voyage, Wwoof ou HelpX sont faits pour vous. En échange de l'hébergement et des repas, vous pouvez voyager dans le monde entier en tant qu'agriculteur intérimaire, que vous comptiez rester un mois ou seulement quelques jours.

 

Nous avons ainsi séjourné pendant un mois complet en tant que « bénévoles » auprès de deux familles dans le petit village canadien de Winlaw. Nous passions quatre à six heures par jour à arracher les mauvaises herbes, tailler les arbres, travailler et récolter les fruits et légumes dans leur jardin biologique. Nous avons également fait quelques belles excursions ensemble : un tour en bateau sur le lac, une visite des sources d’eau chaude toutes proches et une leçon de tir à l'arbalète... Nous avons même accompagné nos hôtes à un mariage !

 

 

Un ami lointain, c'est toujours bien...

Bien sûr, il est primordial de bien s'entendre avec ses voisins, mais n'oubliez pas pour autant vos amis lointains. Etre guidé par un habitant est le meilleur moyen de visiter une ville ou un lieu… et c'est encore plus sympa si vous le connaissez bien ! Vous n'avez pas d'amis sous des latitudes exotiques ? Il n'est jamais trop tard.

Quelques mois avant notre départ, nous avons pris contact avec un couple dont nous suivions le blog de voyage depuis un certain temps. Et comme le hasard fait bien les choses, ils étaient précisément à Toronto, leur ville d'origine, au moment où notre avion y atterrissait cet été. Ils nous ont spontanément offert le gîte, nous avons vécu une première semaine fantastique au Canada et nous nous sommes fait des amis pour la vie !