basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Quel réchaud vous ferait traverser les braises ?

Après une journée au grand air, n'importe quel repas ressemble à un dîner cinq étoiles, à condition de disposer d’un bon réchaud. Optez pour un réchaud au gaz ou multicombustible en fonction de la température extérieure minimale.

Pleins gaz

Vous partez sillonner des régions peuplées au printemps ou en été ? Dans ce cas, une cuisinière à gaz bon marché et facile à utiliser suffit, comme par exemple les poids plumes de Primus et de Campingaz. Il suffit de connecter la cartouche de gaz, de tourner le bouton et d’allumer la flamme. Attention : plus la température extérieure est basse, moins ce type de modèle fonctionne correctement. En cas de gel, les réchauds à essence et à alcool constituent d'excellentes alternatives. Si vous préférez un réchaud à gaz, optez alors pour un réchaud 4 saisons mixtes. Cette combinaison de gaz fonctionne même en hautealtitude ou lorsque les températures sont très basses.

Un combustible pour chaque utilisation

Le réchaud multicombustible constitue un must pour tous les grands voyageurs. En particulier pour ceux qui entreprennent des trekkings enhiver ou qui aiment rester loin de la civilisation. Cette cuisinière s’utilise avec la plupart des combustibles, allant du pétrole au gasoil, en passant par l’essence et le kérosène. Certains réchauds multicombustibles permettent également une utilisation au gaz, comme par exemple le modèle ultraléger Hexon d'Edelrid ou le Omnifuel de Primus

Et l’avion dans tout ça ?

Attention ! Si vous voyagez en avion, vous ne pouvez pas emporter de combustible. Mieux vaut donc vérifier au préalable si "la nourriture" de votre réchaud est disponible là où vous vous rendez. Si vous optez pour une cuisinière multicombustible, alors vous n’aurez aucun problème. Les réchauds fonctionnant avec des blocs allume-feu Esbit, d’éthanol ou du bois peuvent également vous être d'un grand secours si vous cuisinez de petites quantités.

Régardez la vidéo :