Votre enfant entre en maternelle ? Nous répondons à toutes vos questions

L’heure du premier jour d’école a sonné ? C’est un cap important ! Mais c’est aussi un moment très stressant pour votre enfant... et pour vous. Car votre petit est-il réellement prêt à entrer à l’école ? Que prévoir dans son cartable ? Et qu’en est-il de la sieste ? Nous vous aidons à répondre à ces questions !

Comment préparer votre enfant pour le premier jour d’école ?

Il y a toujours des exceptions, mais en règle générale, les tout-petits apprécient la routine, le côté prévisible des choses. Avant l’entrée à l’école de l’enfant, certaines écoles - mais malheureusement pas toutes - fournissent un carnet incluant des photos de l’enseignant(e), de la classe ou de la cour de récréation, afin de vous permettre de vous préparer. Il est préférable pour vous de vous y prendre bien à l’avance.

 

Avant le coucher, lisez un livre tel que « Trotro va à l’école », « Petit Ours Brun va à l’école » ou « Le grand départ pour la petite école ». Prenez l’habitude d’emmener votre enfant jusqu’à l’école avec son grand frère ou sa grande sœur, ou « exercez-vous » déjà à faire le trajet de l’école quelques semaines avant le jour fatidique. Vous pouvez vous présenter au portail dès le premier jour d’école, même si l’heure de la rentrée n’a pas encore sonné pour votre bambin. Si vous faites déjà régulièrement le trajet, le premier pas sera moins difficile à franchir. Et peut-être y aura-t-il au préalable un jeu ou un moment de familiarisation en classe ? N’hésitez pas à poser la question.

Comment vous préparer au premier jour d’école ?

Le « grand lâcher-prise » parental commence dès la naissance de votre bébé. Vous l’avez déjà bien compris le premier jour de crèche ou de garderie. Mais vous le comprendrez encore mieux au moment de l’entrée en maternelle. Aller à l’école est dans l’ordre naturel des choses : vous serez impressionné(e) par les connaissances que votre enfant assimilera en peu de temps, et il élargira aussi considérablement son cercle d’amis à terme. La plupart des écoles permettent aux parents de déposer leur enfant dans la classe le premier jour, la première semaine (voire tout au long de la première année). N’oubliez pas non plus de prendre une (demi-)journée de congé pour déposer et récupérer vous-même votre enfant, même si vous commencez par des demi-journées à l’école... et de savourer tranquillement une tasse de café pour célébrer cette étape cruciale.

Immortalisez l’instant !

N’oubliez pas de prendre une photo du premier jour d’école ! Chaque nouvelle étape doit être marquée d’une pierre blanche. Soyez certain(e) que l’année scolaire s’écoulera sans que vous ayez le temps de vous en apercevoir. Vous pouvez publier la photo en ligne (ce qui est parfait) mais il est encore plus amusant de l’imprimer (ou de faire un cliché instantané) et de l’accrocher quelque part.  

Quel est le sac à dos idéal pour un enfant en bas âge ?

Le sac à dos idéal ne sera ni trop grand ni trop lourd, afin que votre enfant puisse l’enfiler facilement, mais sera suffisamment spacieux pour contenir une gourde, une boîte à tartines, un goûter et une farde de format A5. Ne négligez pas ce conseil de la plus haute importance : choisissez un sac qui plaît à votre enfant, car il devra en prendre soin toute l’année. Faites-en un moment mémorable : l’acquisition du cartable peut marquer le début de la préparation au premier jour d’école. Vous verrez : votre enfant sera fier comme un coq !

Que prévoir pour le premier jour d’école ?

Voici votre check-list :

1.     Assurez-vous de fournir une gourde de qualité bien étanche et exercez-vous préalablement à l’ouvrir (et à la fermer) vous-même. Il peut être utile de prévoir une gourde transparente, afin que l’enseignant(e) puisse voir si votre enfant a bu pendant la journée.

2.     Veillez à choisir une boîte à tartines que votre enfant pourra ouvrir et fermer tout seul (entraînez-vous à la maison !). Si vous optez pour une boîte à tartines compartimentée ou une Bento Box équipée de plusieurs compartiments et plateaux, vous pouvez passer le conseil 3. Pensez à vérifier les habitudes dans l’école de votre enfant : certaines préfèrent que l’on fournisse des récipients différents pour les fruits et les biscuits.

3.     Prévoyez une boîte à fruits et une boîte à biscuits (assorties) pour l’heure du goûter. Comme toujours, assurez-vous que votre enfant pourra les ouvrir et les fermer tout seul. La plupart des écoles n’aiment pas les biscuits au chocolat (qui fond sur les petites mains). Prévoyez des fruits en suffisance, mais pas trop non plus : dans certaines écoles, votre enfant ne pourra entamer son biscuit que s’il a préalablement mangé tous les fruits.

4.     Oups ! Un petit accident est vite arrivé. Le premier jour d’école, apportez d’office un sac de vêtements de rechange et n’oubliez pas d’y inscrire le nom de votre enfant. Ces vêtements de rechange seront normalement gardés à l’école.

5.     Ne négligez pas non plus les autres demandes éventuelles de l’école : des mouchoirs, des photos de maman et papa, un doudou (mais veillez à le récupérer en fin de journée) et éventuellement du matériel de bricolage. Mais ne vous inquiétez pas, vous comprendrez en temps voulu ce que vous devez ou pouvez mettre dans le cartable de votre enfant.

N’oubliez pas les étiquettes !

Tout comme pour les vêtements de rechange, il est utile d’étiqueter toutes les boîtes et tous les couvercles, les bouchons (individuels), gourdes, pulls, manteaux, écharpes, bonnets, etc. Tout, absolument tout, peut se perdre ou se retrouver dans le mauvais cartable.

Comment savoir si un enfant est prêt pour son entrée en maternelle ?

Le moment de la toute première rentrée scolaire n’a pas été choisi au hasard : vers deux ans et demi, l’enfant moyen progresse énormément dans son développement. Mais les moyennes sont faites pour s’en écarter. Si vous avez fait garder votre enfant à la crèche ou par une assistante maternelle, elles peuvent vous aider à déterminer s’il est prêt à rentrer à l’école, et donc à relever un nouveau défi.

 

Certaines écoles exigent que votre enfant soit, dans l’ensemble, propre en journée. Les pédagogues essaient surtout de voir si l’enfant parvient déjà à s’exprimer. Il ne doit pas nécessairement faire des phrases complètes, tant qu’il exprime clairement ses envies. Il peut être utile, au bout de quelques semaines, de demander à la maîtresse si tout se passe bien. Pour le reste, fiez-vous à votre intuition. 


Qu’en est-il de la sieste ?

Certaines écoles proposent une sieste en classe l’après-midi pour les plus jeunes. N’hésitez pas à la réclamer pour votre enfant s’il en a encore besoin. Votre école ne dispose pas d’une pièce réservée à la sieste ? Si vous pouvez vous organiser, il peut être utile de ne laisser votre enfant passer que des demi-journées à l’école, durant la ou les premières semaine(s), afin qu’il puisse encore faire une petite sieste à la maison, à la crèche ou chez l’assistante maternelle. Dans le cas contraire, vous et votre enfant devrez vous habituer à ce nouveau rythme. Couchez votre enfant un peu plus tôt le soir et laissez-le faire sa sieste comme d’habitude le week-end ou le mercredi. Ça va aller ! 

Comment dire au revoir le premier jour d’école ?

Le premier jour, certains bambins se précipitent à l’intérieur de la classe sans se retourner, tandis que d’autres pleurent comme s’ils n’allaient jamais plus pouvoir rentrer chez eux. Dans ce cas de figure, votre cœur de parent risque bien de se briser en mille morceaux. Impossible évidemment d’éviter tout sentiment de tristesse ou de stress, mais ces quelques conseils pourront contribuer à éviter les larmes le premier jour d’école :

 

•    Rassurez votre enfant en lui répétant que vous allez revenir, et que vous ne partez pas pour toujours. La notion du temps n’est pas toujours facile à acquérir à cet âge.

•    Précisez à votre enfant qui viendra le chercher : maman, papa ou peut-être papy ? Cette information peut s’avérer très précieuse et le rassurer sur le fait que quelqu’un va vraiment venir le récupérer.

•    Dessinez éventuellement un petit cœur ou une fleur sur la main de votre enfant en guise de réconfort. Si votre enfant est triste, il pourra contempler ce dessin et se connecter en pensées avec vous. ;-) 

•    Faites des adieux clairs et brefs : il est inutile de vous attarder trop longtemps, même si des larmes coulent. Sachez qu’en règle générale, les enfants sèchent leurs larmes dès que les parents quittent les lieux.

•    Certains enfants sont très courageux au début puis, soudain, au beau milieu de la semaine, n’apprécient plus d’aller à l’école. Faites preuve de persévérance et continuez à emmener votre enfant à l’école : il s’habituera. Bonne chance !

Encore plus d’inspiration

Vous ne raffolez pas des tartines au choco ? Nous vous donnons quelques conseils pour rendre le casse-croûte à l’école plus original (et plus sain).


Nous les avons testées ! Voici les meilleures gourdes réutilisables pour enfants.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.