image link

Ventes privées jusqu'à -40 %

Misez sur la polyvalence avec les sacs à dos Talon et Tempest Osprey

Si vous partez faire de la randonnée ou de longues balades à vélo, vous avez besoin d’un bon sac à dos, et de préférence un modèle confortable, léger et polyvalent. Nous avons testé les sacs à dos à la journée Talon et Tempest d’Osprey lors de l’Explore Camp. Et ils ont parfaitement répondu à ces exigences.


Test 1 : randonnée au départ de la vallée de Vipava

Le plateau du Karst domine la vallée slovène de Vipava. Des sentiers sinueux serpentent dans ce paysage mystérieux composé de roches calcaires irrégulières, grottes et gouffres. C’est le terrain de jeu idéal pour tester les sacs à dos à la journée d’Osprey ! Nous avons emporté deux modèles. Thomas boucle le Talon, d’une capacité de 22 litres. Dorien teste quant à elle le Tempest, le modèle de 20 litres pour femmes.

 

Première constatation : ils sont magnifiques ! Rouge cosmique, orange vif et jaspe vert – tous les peintres seraient prêts à en découdre pour pouvoir mélanger de telles couleurs sur leur palette. Dorien le confirme : « Le sac à dos est magnifique. C’est chouette que les couleurs soient plus vives. » Deuxième constatation : cet Osprey s’adapte à votre morphologie, comme si Michel-Ange l’avait sculpté sur votre dos. Histoire de rester dans le thème. Il est extrêmement confortable, notamment grâce à son poids plume de moins d’un kilo. « Je le sens à peine », explique Dorien. En outre, la longueur du dos peut facilement être ajustée à n’importe quelle taille. Pratique ! Et la ceinture abdominale mobile offre une grande stabilité sur les terrains les plus techniques.

Il est extrêmement confortable. « Je le sens à peine. »

(Dorien)

Troisième constatation : le sac est très spacieux ! Thomas est impressionné. Normalement, il emporte un sac à dos de 35 litres lors de ses randonnées d’un jour et y range son appareil photo, suffisamment de couches de vêtements et de la nourriture pour la journée. « C’est 13 litres de plus que celui-ci, mais je remarque à peine la différence de capacité », dit-il. « C’est vrai qu’aujourd’hui, j’ai prévu moins de nourriture que d’habitude. Mais je pourrais encore en ajouter dans les poches latérales ou derrière le mesh élastique sur le devant. J’envisage désormais d’emporter ce Talon lors de mes randonnées d’un jour. Je surcharge quand même mon plus grand sac à dos. »

Qui a fait le test ?

Thomas Lauriks

•    26 ans

•    Habite à Fribourg, en Suisse

•    Coordinateur marketing

•    Instagram : @lauriks

•    A testé le Talon Osprey (22 litres)

Dorien Draps

•    27 ans

•    Habite à Louvain

•    Blogueuse, entrepreneuse de plein air et rédactrice

•    Fait le récit de ses randonnées sur www.opwandel.be

•    Instagram : @opwandel

•    A testé le Tempest Osprey (20 litres)

Pochettes à volonté

Nous passons la lisière des arbres et nous nous retrouvons dans un paysage qui rappelle l’Écosse. Plus nous grimpons, plus la température diminue et plus Thomas et Dorien sortent des couches de vêtements des poches latérales et compartiments cachés de leurs sacs. Ils ne doivent heureusement jamais chercher très longtemps, car les deux sacs à dos sont très bien organisés. Thomas peut par exemple ranger un appareil photo dans l’une des pochettes à hauteur des hanches. La bandoulière est dotée d’une poche élastique qui permet de ranger un GSM ou GPS. « Et la pochette à l’avant du sac à dos est idéale pour y mettre des collations ou une couche de vêtements supplémentaire. » Vous pouvez même facilement fixer un piolet grâce aux supports ou sangles nécessaires. De même, il est possible d’attacher des bâtons de marche de deux façons à votre sac à dos, notamment grâce à une bandoulière qui vous permet de les accrocher ou détacher rapidement.

Les poches latérales du Talon peuvent accueillir des gourdes. En revanche, celles du Tempest sont légèrement trop petites pour les bouteilles d’eau de 0,75 litre de Dorien. Elle doit dès lors stocker sa réserve dans le compartiment principal qui manque alors de place. « Pour moi, le sac à dos Tempest est un peu trop petit », souligne-t-elle. « Mais les pochettes intérieures sont pratiques pour y ranger des papiers par exemple. »

 

Thomas a trouvé une solution dans l’espace prévu entre le dos et le sac : il y glisse un sac d’hydratation, un compartiment accessible de l’extérieur. « Je n’en ai pas emporté pour cette randonnée, mais il me semble pratique de pouvoir facilement glisser un sac d’hydratation derrière mon dos, sans devoir ouvrir ou réorganiser mon sac à dos. » De plus, Thomas et Dorien ont de la chance avec la météo : ils échappent aux fortes pluies annoncées. Heureusement, car les sacs à dos Talon et Tempest d’Osprey ne sont pas livrés avec une housse de pluie.

Avantages et inconvénients selon Thomas et Dorien

+    Bretelles confortables et respirantes, qui ne compriment pas

+    Modèle polyvalent et adapté à de multiples activités

+    Nombreuses fonctions : possibilité d’attacher un casque, des bâtons de marche et/ou un piolet

+    Possibilité de fixer rapidement des bâtons de marche à une bandoulière

+    Nombreuses pochettes pratiques

+    Accès extérieur au sac d’hydratation

-    Absence de housse de pluie

Test 2 : sortie à VTT électrique

Deux jours plus tard, nous enfourchons un VTT électrique. Nous admirons les splendides panoramas de la vallée de Logar et sentons (à nouveau) à peine nos sacs à dos. « Ces versions de 20 et 22 litres sont certainement faites pour les cyclistes », affirme Thomas. « Les bretelles ne coupent pas les bras. Et comme elles sont perforées, vous ne transpirez pas non plus au niveau des épaules. » L’AirScape au dos assure également la ventilation nécessaire.

 

Thomas est aussi très satisfait de la boucle à laquelle il peut accrocher une lampe de vélo et du LidLock qui permet d’attacher son casque au sac à dos. « Cela me semble parfait pour les cyclistes plus touristiques qui veulent visiter des villes en cours de route. » Lorsque vous descendez de vélo, vous ne voulez peut-être pas abandonner votre casque sur votre vélo sans surveillance. Mais ce n’est pas non plus pratique de vous promener avec votre casque en main ou de le glisser dans votre sac à dos. Il est beaucoup plus confortable d’accrocher le casque à votre sac à dos sans qu’il vous gêne dans vos mouvements. Thomas pense toutefois aussi à une autre raison. « Vous pouvez également accrocher votre casque à votre sac à dos lorsque vous allez boire un verre », dit-il en riant.


« Pour les cyclistes touristiques qui veulent visiter des villes en cours de route, il me semble idéal de pouvoir attacher leur casque à leur sac à dos. »

(Thomas)

Cette polyvalence est définitivement un atout de taille des sacs à dos d’Osprey. Que vous partiez en randonnée à pied ou à vélo, à la campagne ou en ville, les modèles Talon et Tempest ne détonnent jamais. Ces sacs à dos peuvent être utilisés lors d’une randonnée dans les bois, mais aussi pour les trajets entre le domicile et le lieu de travail. Avec un Osprey sur le dos, vous pouvez aussi évoluer sur des sentiers de gravier ou gravir des sommets de montagne. Leur prix est dès lors justifié, car vous achetez en réalité plusieurs sacs à dos en un seul. Nous comprenons maintenant pourquoi cette marque a souvent été copiée, mais jamais égalée. Conclusion : le balbuzard (osprey en anglais) nous tient entre ses griffes (talons).


Talon et Tempest en bref

•    Accès externe au sac d’hydratation

•    Possibilités de fixer des bâtons de marche, un piolet ou un casque

•    51 x 25 x 23 cm (Talon) – 51 x 27 x 23 cm (Tempest)

•    900 grammes

•    Multitude de pochettes

Qu’est-ce que l’Explore Camp Slovénie ?

Joindre le geste à la parole, voilà ce qui nous semble essentiel chez A.S.Adventure. Si nous encourageons nos clients à sortir et à explorer la nature, c’est parce que nous avons nous-mêmes beaucoup de plaisir à le faire. D’où l’idée de l’Explore Camp : nous sommes partis quelques jours à la découverte de la magnifique Slovénie avec une bande d’aventuriers composée d’ambASsadeurs, de collaborateurs, d’un photographe et d’un journaliste. L’objectif était d’apprendre à connaître la région et de tester des produits. Au programme : randonnée, VTT électrique, trail et kayak.

Encore plus d’inspiration

Les sacs à dos d’Osprey sont non seulement élégants et pratiques, mais ils sont également durables.


Vous ne savez pas encore quel sac est fait pour vous ? Lisez notre guide de choix pour le découvrir.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.