Comment bien entretenir vos vêtements et chaussures de cyclisme ?

Si vous transpirez régulièrement à grosses gouttes sur votre vélo, il est important de porter des vêtements de cyclisme appropriés. Vous avez bien transpiré dans vos vêtements et avez besoin de les laver ? En plus des consignes de lavage figurant sur l’étiquette, voici une série de conseils d’entretien très utiles.


Quand devez-vous laver vos vêtements de cyclisme ?

Vous rentrez chez vous après un tour à vélo revigorant ? Il est important que vous laviez vos vêtements de cyclisme au plus vite. Vous éviterez ainsi que le sel de votre sueur ne se fixe dans le tissu de vos vêtements. L’intensité du lavage dépend surtout de la quantité de transpiration. Si vous restez pratiquement au sec pendant votre sortie, un petit rinçage peut suffire pour éviter que les cristaux de sel ne se fixent sur votre tenue de cyclisme. Vous avez fourni de gros efforts et transpiré beaucoup ? Dans ce cas, vos vêtements nécessitent plus rapidement un lavage complet. Si vous ne pouvez pas les laver immédiatement, faites-les au moins sécher sur un séchoir. Ne les suspendez pas à proximité de sources de chaleur telles que le soleil ou un chauffage.

Comment laver vos vêtements de cyclisme ?

Votre tenue de cyclisme a grand besoin d’un nettoyage en profondeur ? Mettez-la dans la machine à laver et sélectionnez un programme à basse température. Sauf indication contraire sur l’étiquette, lavez-la de préférence à 30 °C. Utilisez un détergent doux de Nikwax ou Grangers afin de ne pas soumettre le tissu à un traitement trop dur dans le tambour. N’utilisez pas d’adoucissant, car il recouvre les fibres du tissu d’un film et vos vêtements perdent leur capacité à évacuer rapidement la transpiration. De plus, vos vêtements ne sont alors pas lavés correctement, ce qui peut entraîner de mauvaises odeurs.

Si le lavage en machine est rapide et facile, ce n’est pas l’option la plus respectueuse de vos vêtements ni de l’environnement. Utilisez dès lors un sac à linge Guppyfriend pour laver vos vêtements (de cyclisme) synthétiques. Doté de microperforations, il retient les microplastiques libérés lors du lavage et évite ainsi qu’ils ne se retrouvent dans le filtre de votre machine à laver ou dans les eaux usées. De plus, vos vêtements de cyclisme synthétiques s’usent moins vite si vous les lavez dans un sac à linge.

 

Vous portez une tenue imperméable à vélo ? Ces tissus techniques nécessitent quelques soins particuliers pour garder leur étanchéité et une respirabilité optimale, surtout lorsqu’ils sont utilisés de manière intensive.

Comment bien laver vos vêtements imperméables

Comment entretenir votre couche de base ?

Si vous faites du vélo toute l’année, votre tenue de cyclisme inclut également des sous-vêtements thermiques. Quelle que soit leur matière, ceux-ci doivent être lavés de temps en temps. Suivez toujours les instructions de lavage indiquées sur l’étiquette et vérifiez aussi de quelle matière est faite votre couche de base. Cela vaut aussi pour le séchage : tout ne peut pas être mis au sèche-linge.

Comment sécher au mieux vos vêtements de cyclisme ?

Après le lavage, place au séchage ! À cette fin, le sèche-linge apparaît comme la solution la plus rapide et facile, mais ne succombez pas à l’attrait de la facilité. Il est préférable de laisser les vêtements de cyclisme s’égoutter (à plat) sur un séchoir. Résultat : vos vêtements de cyclisme restent en bon état plus longtemps, et c’est beaucoup plus écologique que le sèche-linge. Évitez également les sources de chaleur et la lumière directe du soleil, qui peuvent endommager le tissu.


Comment laver vos chaussures de cyclisme ?

Si vos vêtements de cyclisme sont effectivement soumis à rude épreuve, la couche extérieure de vos chaussures de cyclisme est également exposée aux saletés, à la poussière et à l’humidité. Éliminez la saleté et la poussière après chaque utilisation intensive : nettoyez vos chaussures avec une brosse douce, éventuellement sous l’eau du robinet et avec un produit d’entretien spécial. Laissez d’abord sécher la boue avant de l’enlever à l’aide d’une brosse. Gardez toujours à l’esprit que les surpiqûres et les petits crochets des lacets sont très fragiles : le brossage ne doit donc pas être trop énergique ! Faites sécher vos chaussures mouillées à température ambiante (jamais trop près d’une source de chaleur !) en les bourrant d’essuie-tout non imprimé. N’utilisez pas de papier journal : l’encre est nocive pour vos chaussures. En fonction de la matière de vos chaussures, vous pouvez les enduire de graisse, de cire ou d’autres produits d’entretien. Vérifiez donc les recommandations du fabricant et lisez toujours le mode d’emploi de vos produits d’entretien. En revanche, les produits de Grangers et Nikwax contiennent une substance qui se fixe mieux sur une surface humide. Après les avoir entretenues, stockez-les dans un endroit sec et frais, suffisamment aéré


Comment éviter les odeurs de transpiration dans vos chaussures de cyclisme ?

Les mauvaises odeurs que dégagent vos chaussures de cyclisme sont causées par des bactéries et cristaux de sel provenant de votre sueur. Non seulement ils engendrent de mauvaises odeurs, mais ils peuvent également affecter la ventilation de la chaussure, en particulier si celle-ci est dotée d’une membrane imperméable et respirante. Les chaussures avec du Gore-Tex® et en textile doivent donc également être nettoyées régulièrement à l’intérieur. Retirez la semelle intérieure, remplissez la chaussure d’eau tiède et laissez-la reposer 15 minutes avant de la vider. Vous pouvez également traiter de temps en temps vos chaussures avec un spray éliminateur d’odeurs, comme l’Odour Eliminator de Grangers.


Quand devez-vous remplacer vos vêtements de cyclisme ?

Ceux qui roulent dans votre sillage peuvent voir à travers les mailles de votre cuissard ? Le chamois est devenu trop fin ? Le temps est venu d’en acheter un nouveau. En général, le cuissard doit être remplacé tous les deux ans, en fonction de l’intensité de l’utilisation. L’important est que le chamois continue à vous offrir un support suffisant.

Donnez une seconde vie à vos vêtements de cyclisme !

Vous passez tout votre temps libre sur votre vélo de course ou V.T.T. ? Si vous utilisez et lavez souvent votre tenue de cyclisme, elle s’usera inévitablement au bout d’un certain temps. Mais ne jetez pas trop vite vos vêtements ni chaussures de cyclisme à la poubelle ! Déposez-les plutôt dans la boîte de recyclage que vous trouverez dans tous nos magasins A.S.Adventure. Nous veillerons à ce que quelqu’un d’autre puisse profiter de votre don, soit en le réutilisant, soit en le transformant en matière première pour créer un nouveau produit.

En savoir plus sur notre boîte de recyclage

Encore plus d'inspiration

Votre tenue de cyclisme est prête pour une nouvelle aventure ou sortie. Suivez nos conseils d’entretien pour que le reste de votre équipement technique résiste longtemps !


Vous voulez vous lancer dans une aventure à vélo près de chez vous ? Suivez ces conseils pour les aventures de bikepacking au Benelux, vous y prendrez certainement goût !


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.