image link

Profitez des prix ronds >

Premiers secours et règles sur les pistes : comment éviter les accidents ?

Nous sommes impatients de retrouver la neige. Vous souhaitez profiter le plus longtemps possible des sports d’hiver ? Évitez les blessures et accidents ! Suivez nos meilleurs conseils pour passer des vacances aux sports d’hiver en toute sécurité.

« Règles de circulation » sur les pistes

À défaut de règles de circulation, ce serait rapidement le chaos, même sur les pistes. Parcourez les règles en vigueur sur les pistes, vous pourrez mieux évaluer la réaction (probable) des autres amateurs de sports d’hiver :

•    Les dépassements sont autorisés, pour autant que vous laissiez suffisamment d’espace à l’autre personne.

•    Regardez bien autour de vous avant de vous engager.

•    Cédez le passage aux personnes qui viennent de votre droite.

•    Respectez les panneaux. Si vous ne les comprenez pas, renseignez-vous.

•    Vous pouvez uniquement marcher ou remonter la piste sur le bord de celle-ci.

•    En cas d’accident, vous êtes tenu(e) d’apporter les premiers secours si nécessaire.

•    Ne mettez pas les autres en danger.

•    Choisissez uniquement les pistes pour lesquelles vous avez le niveau ou que vous pourrez quitter si cela ne se passe pas comme prévu.

•    Vous vous trouvez dans une zone étroite ou sans visibilité ? Vous ne pouvez pas vous arrêter là ni vous asseoir.

•    Faites attention à la personne qui vous précède et ne faites rien qui pourrait la mettre en difficulté.

•    Tout le monde doit pouvoir présenter une pièce d’identité à tout moment.

 


Comment prévenir les blessures aux sports d’hiver ?

L’une des meilleures façons d’éviter une collision ou zone dangereuse est de ralentir. N’hésitez pas à suivre des cours supplémentaires (en tant qu’adulte) si vous voulez encore améliorer vos techniques de chute ou d’arrêt. Mieux vaut prévenir que guérir !

 

Il est également important de bien vous préparer avant de partir. Contrôlez par exemple minutieusement votre équipement pour les sports d’hiver et faites appel à un service d’entretien pour votre tenue ou matériel. Vérifiez aussi si vous avez suffisamment d’équipements de protection et, si vous vous rendez dans un domaine sujet aux avalanches, emportez un kit d’avalanche.

De quel équipement de sécurité avez-vous besoin pour skier ?

•    Un bon casque de ski peut vous sauver la vie.

•    Une protection dorsale prévient les lésions (permanentes) aux muscles et à la colonne vertébrale.

•    Pour éviter les blessures au poignet, portez des protections aux poignets.

•    En cas de risque d’avalanche, suivez des cours de sécurité dans la neige et emportez toujours un kit d’avalanche.

•    Si vous faites du hors-piste, munissez-vous d’un sac à dos avec airbag : vous risquerez moins d’être enseveli(e) sous la neige en cas d’avalanche.

CONSEIL : la valeur DIN de vos skis indique la vitesse à laquelle ils se détachent. Elle dépend de votre niveau et du terrain sur lequel vous voulez skier.

 

Une valeur DIN basse convient pour les enfants : ils peuvent éviter des blessures graves si leurs skis se détachent plus rapidement en cas de chute. Une valeur DIN élevée est recommandée pour les skieurs expérimentés et experts. Vous exercez une forte pression sur les skis pendant la descente des pistes noires : ils ne peuvent absolument pas se détacher ! Vous faites du hors-piste ? Optez de préférence pour une valeur DIN basse, car vous ne voudriez pas être ancré(e) dans une avalanche ou dans la poudreuse à cause de vos skis.

De quel équipement de sécurité avez-vous besoin pour faire du snowboard ?

•    Protégez votre coccyx, vos hanches et vos cuisses en cas de chute grâce aux Armor pants.

•    Votre colonne vertébrale est vitale et vulnérable : portez dès lors une protection dorsale sous votre tenue de snowboard.  

•    Prévenez les entorses et contusions grâce à des protège-tibias et protège-malléoles.   

•    Il est extrêmement important de protéger votre tête. Ne sortez dès lors jamais sans casque.

•    Vous allez faire du snowboard en hors-piste ? Préparez-vous à une éventuelle avalanche : emportez un sac à dos avec airbag et un kit d’avalanche.

 

Enfin, pensez surtout à votre propre forme physique : faites quelques exercices chez vous pour entraîner les muscles nécessaires.


Les blessures les plus fréquentes sur les pistes

Vous pouvez vous blesser n’importe où, mais les risques de certaines fractures ou blessures sont accrus sur les pentes raides, avec des skis tranchants et des snowboards rapides. Voici les 10 blessures les plus fréquentes sur les pistes :

•    Blessure aux genoux

•    Entorse du pouce

•    Commotion cérébrale

•    Hypothermie

•    Photokératite

•    Fracture de la clavicule ou du poignet

•    Muscles surmenés et entorses

•    Blessure au dos ou à la colonne vertébrale

•    Orteils, doigts ou membres gelés ou hypothermie générale

•    Déshydratation 


Que faire en cas d’accident ?

En cas d’accident aux sports d’hiver, vous êtes souvent amené(e) à réaliser les gestes de premiers secours. Dans tous les cas, il est utile d’appeler les secours. Au sein de l’UE, il faut souvent composer le 112, mais assurez-vous au préalable de connaître le numéro d’urgence local. Il est également toujours utile d’avoir une couverture de secours à portée de main : les blessés risquent en effet rapidement l’hypothermie. Nous vous expliquons comment réagir dans le pire des cas.

Que faire en cas d’entorse du pouce ?

Une entorse du pouce se produit généralement lorsqu’une personne tombe alors qu’elle tenait ses bâtons de ski. Le pouce est trop écarté vers l’extérieur, le ligament interne de la première phalange du pouce est partiellement ou complètement déchiré. Si quelqu’un souffre d’une entorse du pouce, vous pouvez l’aider en maintenant ses articulations voisines (poignet, doigts et coude) en mouvement. Refroidissez ensuite le pouce (avec de la glace ou de la neige, si nécessaire) pendant environ 10 à 15 minutes. À leur arrivée, les secours prendront le relais.

Que faire en cas d’entorse ?

En cas d’entorse, vous endommagez le tissu mou qui entoure une articulation, par exemple si vous trébuchez ou tombez. Le cas échéant, vous pouvez apporter votre aide en suivant ces conseils : surélevez le membre foulé et appliquez de la glace, de la neige ou des lingettes froides et humides sur l’articulation. Enveloppez la zone à l’aide d’un bandage pour la soutenir, puis encouragez la personne à bien se reposer. Pour détendre les muscles froissés, bougez prudemment l’articulation de temps en temps.


Attention : si la douleur est intense et que la zone est très gonflée, il est possible que quelque chose soit cassé. Le cas échéant, ne bougez pas le membre et appelez les secours.

Que faire en cas d’hypothermie ?

L’hypothermie se produit lorsque la température du corps est inférieure à 35 °C. Souvent, la personne en hypothermie est quelque peu somnolente, sa peau est pâle et ses lèvres peuvent être bleues. Pour l’aider, commencez par la mettre à l’abri du froid et du vent. Enlevez-lui ses vêtements mouillés et mettez-lui une tenue sèche et chaude. Un bonnet peut être utile. Si possible, enveloppez la personne dans une couverture de secours. Mettez la face argentée vers l’intérieur. Lui faire prendre un bain chaud ne l’aidera pas : son corps se réchauffera trop rapidement, ce qui peut provoquer un choc. Donnez-lui une boisson chaude (sans alcool) et quelque chose de très sucré à manger.

Que faire en cas de photokératite ?

La forte réflexion du soleil (rayons U.V.) sur la neige blanche peut provoquer une inflammation de la cornée. Les yeux sont douloureux et souvent rouges. Vérifiez toujours si la personne porte des lentilles et, le cas échéant, retirez-les immédiatement. Couvrez ses yeux à l’aide d’un bandeau ou bandage ample. Cette affection disparaît généralement après 24 heures. Si les douleurs sont sérieuses ou persistent, consultez un oculiste.


Conseil : pour prévenir la photokératite, portez un masque de ski, des lunettes de soleil ou un casque avec visière qui bloque les rayons U.V.

Que faire en cas de blessure ou saignement ?

Exercez une pression sur la blessure et essayez d’arrêter l’hémorragie. Si vous n’avez pas de gaze ni de linge propre sous la main et que la personne saigne beaucoup, utilisez vos mains. Si son bras, sa jambe ou son nez sont touchés, surélevez le membre ou penchez la tête vers l’arrière pour réduire l’écoulement sanguin. Si vous remarquez une impureté dans la blessure, n’y touchez pas, car cela pourrait augmenter le saignement. Assurez-vous aussi que la personne blessée reste assise ou couchée dans une position de repos.

CONSEIL : emportez une petite trousse de secours avec des gazes et pansements.

Que faire en cas de fracture ?

Outre la (probable) fracture, la personne saigne-t-elle ? Le cas échéant, compressez d’abord la blessure comme expliqué ci-dessus. Essayez ensuite d’aider la personne à se mettre dans une position aussi confortable que possible et parlez-lui pour la calmer. Cela peut l’aider si elle est en état de choc. Tentez ensuite d’immobiliser au mieux le membre fracturé et attendez les secours.

Que faire en cas de commotion cérébrale ?

Toute personne victime d’une commotion cérébrale peut également perdre conscience. À part appeler les secours, vous ne pouvez pas faire grand-chose pour l’aider. Éloignez les curieux s’ils n’aident pas activement et allongez la personne à plat, sur le dos. Parfois, une poignée de neige froide peut aider à soigner une bosse ou contusion si quelqu’un s’est cogné la tête.

Que faire en cas de perte de conscience ?

Si une personne est inconsciente, vérifiez tout d’abord son rythme cardiaque et, si nécessaire, réanimez-la. Si elle semble respirer et que vous sentez un pouls, allongez-la sur le côté, glissez le bras sur lequel elle repose sous sa tête. Surélevez le genou du dessus et posez-le sur la jambe tendue. Vérifiez de temps en temps si la personne respire toujours et attendez les secours.

Que faire en cas d’avalanche ?

Vous faites du hors-piste ou êtes dans un domaine où le risque d’avalanche est réel ? Il peut certainement être utile de suivre un cours de Snow Safety avant de partir à l’aventure. Il est également important de disposer d’un détecteur de victimes d’avalanche, d’une sonde et d’une pelle légère. Notre expert vous explique comment utiliser l’équipement d’avalanche pour sauver quelqu’un et vous donne d’autres conseils pour vous protéger en cas d’avalanche.


6 règles d’or pour des vacances aux sports d’hiver en toute sécurité

Avant de partir, il est judicieux de bien vous préparer, mais vous ne savez évidemment jamais à quelles situations vous devrez faire face. Tenez compte de ces six règles de base lorsque vous êtes sur les pistes :

  1. Assurez-vous que votre matériel est bien fixé. Avant de partir, vérifiez votre casque, votre masque de ski, votre sac à dos ou votre kit d’avalanche pour éviter que des objets mal fixés vous blessent ou blessent d’autres personnes.
  2. Habillez-vous chaudement. Adoptez le système des trois couches pour ne pas trop transpirer et ne pas avoir trop chaud ni trop froid.
  3. Buvez suffisamment. On ne le croirait pas, mais respirer de l’air froid peut favoriser la déshydratation.
  4. La spontanéité est une bonne chose, mais informez-vous au préalable. Si vous avez soudainement envie de vous lancer sur un itinéraire plus difficile, prenez le temps d’étudier les informations nécessaires sur cette piste avant de la dévaler.
  5. Arrêtez-vous lorsque vous êtes fatigué(e). Il est non seulement plus difficile d’évaluer les risques pour vous-même lorsque votre cerveau a besoin d’un peu de repos, mais vous risquez aussi de mettre en danger d’autres skieurs ou snowboarders par inadvertance.
  6. Le temps change et la visibilité n’est soudainement plus bonne sur la piste ? Commencez par réduire votre vitesse, puis pliez un peu les genoux pour être mieux amortir les chocs et les bosses. Si possible, choisissez la descente la plus facile.

Encore plus d’inspiration

Les skieurs et snowboarders expérimentés recherchent l’aventure hors des sentiers battus. Vous aussi, vous envisagez de faire du hors-piste ? Notre expert a rassemblé ici quelques conseils importants pour votre sécurité.


Sécurité accrue aux sports d’hiver ? Confiez-nous votre matériel de sports d’hiver pour un grand entretien !


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.