Comment monter sa tente

Une longue randonnée à pied ou à vélo dans les jambes ? Vivement un repos bien mérité sous la tente, et au plus vite. Mais se débattre avec des arceaux et des haubans anti-tempête quand on peine à garder les yeux ouverts, c’est un peu pénible. Un bon conseil : entraînez-vous à monter votre tente à la maison !


Plan par étapes pour un montage de tente réussi

Si vous venez tout juste d’acheter une nouvelle tente ou si votre dernière virée camping date de Mathusalem, lisez attentivement les instructions et vérifiez si toutes les pièces sont présentes et en bon état. Avec nos conseils supplémentaires, vous partirez camper bien préparé(e).

 

Votre matériel est complet et en bon état ? C’est le moment de monter votre tente étape par étape.

  1. Dégagez le sol en enlevant les brindilles, pierres et pommes de pin. Ils peuvent vous empêcher de dormir et risquent d’endommager la toile de votre tente. Si l’endroit choisi est trop « encombré », cherchez un autre emplacement.
  2. Étendez le tapis de sol, aussi appelé footprint ou empreinte. Il sert à protéger le plancher de votre tente contre l’eau et les irrégularités de surface. Attention, le tapis de sol ne doit jamais dépasser sous votre tente. Ce bon réflexe évite l’accumulation d’eau de pluie et la formation d’une flaque sous votre tente. Si vous ne disposez pas d’un tapis de sol adapté aux dimensions de votre tente, un tarp fera aussi bien l’affaire.
  3. Sortez la tente du sac de transport. Par grand vent, pensez à fixer immédiatement les quatre coins de la tente à l’aide de piquets pour bien l’ancrer dans le sol. Cela empêchera votre tente de prendre le vent et de s’envoler comme un cerf-volant. Vous pouvez toujours repositionner les piquets par la suite.
  4. Dépliez délicatement les arceaux. Les élastiques sont le maillon faible des arceaux. Ne les étirez donc pas inutilement lorsque vous emboîtez ou clipsez les éléments. Manipulez les arceaux avec précaution pour éviter qu’ils se fissurent.
  5. Faites glisser les arceaux dans les fentes ou clipsez-les sur la tente intérieure, selon le modèle. Ne soyez pas trop brusque au risque d’endommager la toile de la tente ! Enfoncez les arceaux dans les embouts ou les œillets prévus à cet effet et redressez la tente intérieure. Jetez la toile extérieure par-dessus (si elle n’est pas déjà fixée à la tente intérieure) et attachez-la aux arceaux à l’aide des rubans ou des anneaux fournis.
  6. Fixez la toile de tente au moyen des piquets sans trop la tendre. Enfoncez les piquets verticalement dans le sol (utilisez une grosse pierre comme maillet si le sol est trop dur) et le plus profondément possible. Laissez uniquement l’espace nécessaire pour faire passer l’anneau de la toile de tente. Emportez toujours des piquets de réserve avec vous, bien utiles si vous en perdez ou en endommagez un.
  7. Si nécessaire, repositionnez les piquets pour tendre un peu plus la toile de tente et pour éviter que la toile extérieure ne colle à la tente intérieure – aucun risque donc de condensation et de formation de moisissures. Assurez-vous que les coutures de la toile extérieure correspondent à celles de la tente intérieure et aux arceaux. Par temps de pluie, vérifiez régulièrement la tension de la tente extérieure, qui a tendance à se détendre lorsque le tissu est mouillé.
  8. Par temps venteux, installez les haubans anti-tempête. Votre tente sera ainsi beaucoup plus stable. Utilisez pour ce faire les anneaux de la toile extérieure à hauteur d’un arceau. Les autres anneaux servent à renforcer la tension et la ventilation. Si vous disposez d’un nombre limité de haubans, concentrez-vous sur les points situés du côté de l’auvent – le côté de la tente qui prend le vent.

CONSEIL : Les instructions du manuel livré avec votre tente ne sont pas assez claires ? La plupart des marques proposent des vidéos pratiques sur leur site web pour vous aider à monter votre tente en deux temps, trois mouvements. Vous les trouverez sur les pages produits de notre boutique en ligne !

Choisissez un bon emplacement

Dans la nature ou au camping ?

  • Camping sauvage. Tout campeur rêve d’un emplacement dans l’herbe et parfaitement plane. En pratique, vous devrez souvent vous contenter d’un terrain en pente avec bosses et creux. Prenez le temps d’aplanir ces irrégularités, histoire de garantir votre confort de sommeil ! Vous campez dans les bois ? Constituez un matelas de feuilles ou d’aiguilles de pin et glissez-le sous le tapis de sol de votre tente.
    CONSEIL Sur un terrain légèrement incliné, placez votre tête du côté le plus élevé. Cette position est plus naturelle et plus confortable que l’option inverse.

  • Terrain de camping. Si vous aimez le calme, optez d’office pour un emplacement éloigné de la disco des enfants et du bar karaoké. Une installation proche de la piscine est généralement plus calme qu’on le pense – la piscine ferme souvent tôt et vous n’avez donc plus à vous soucier des enfants qui crient.
    CONSEIL : N’installez jamais votre tente devant ou derrière votre voiture. Si par malchance le frein à main venait à lâcher…on vous laisse imaginer la suite !

Tenez compte des éléments

  • Soleil. Vous êtes plutôt du genre à aimer un réveil sous un beau soleil matinal, ou à faire la grasse matinée ? Sachez qu’il vaut parfois mieux planter sa tente sous un soleil de plomb afin de profiter d’une ombre bienfaisante plus tard dans la journée.
    CONSEIL Au fil du temps, les rayons UV du soleil risquent de décolorer le tissu de la toile extérieure et d’affecter la couche d’isolation de la toile de tente. Prolongez la durée de vie de votre tente en la mettant de temps en temps à l’ombre.

  • Vent. Pensez bien à l’orientation. Pour une tente tunnel, le vent doit frapper de biais au sommet de l’auvent. Et pour une tente dôme, l’entrée doit être placée à l’opposé de la direction du vent. En cas contraire, le vent s’engouffre dans la tente dès que vous l’ouvrez et elle va gonfler comme un ballon. La France connaît des vents régionaux, tels que le levant, un vent modéré à fort qui souffle de l’air humide vers la Corse en passant par les Alpes du Sud et la côte méditerranéenne. Dans les climats plus chauds, il peut être judicieux de placer l’ouverture dans le sens du vent, pour une meilleure ventilation.
    CONSEIL Pour bénéficier d’un brise-vent naturel, dénichez un endroit abrité derrière une colline ou une rangée d’arbres. Vérifiez qu’il n’y a pas de branches mortes dans les arbres, susceptibles de tomber sur votre tente en cas de forte rafale.

  • Pluie. Pour éviter l’inondation de votre tente en cas de fortes pluies, ne l’installez pas dans une fosse ou en contrebas. Le choix d’un emplacement surélevé de 20 centimètres peut déjà faire un monde de différence. Inspectez rapidement le sol : les graminées dures indiquent un sol marécageux. En hauteur, l’air est aussi moins humide, ce qui élimine le risque de condensation à l’intérieur de votre tente lorsque la température baisse la nuit.
    CONSEIL : Mauvais temps en perspective ? Prévoyez une petite pelle et creusez une tranchée d’environ 20 centimètres de profondeur autour de votre tente afin de récolter l’eau de pluie et de garder le plancher de votre tente bien au sec.

Démontez votre tente

Votre virée camping touche à sa fin ou le moment est venu de vous remettre en route vers votre prochaine étape ? Démontez votre tente en respectant les étapes suivantes :

  1. Videz la tente et balayez-la à l’aide d’une brosse douce pour la débarrasser de toute trace de saleté.
  2. Retirez tous les piquets du sol – en vous aidant par exemple d’un autre piquet. Ôtez les haubans anti-tempête en dernier lieu.
  3. Fermez toutes les fermetures éclair. Cela vous permettra de tendre correctement la tente lorsque vous devrez la remonter.
  4. Laissez bien sécher la tente pour éviter la formation de moisissures. Ne la suspendez pas au-dessus d’une haie ou d’un buisson, car vous risqueriez d’endommager le tissu.
  5. Enroulez la tente de la manière la plus aléatoire possible. Ce n’est en effet pas une bonne idée de plier à chaque fois soigneusement votre tente. En pliant le tissu toujours au même endroit, il se fragilise et cela augmente le risque de fuite.
  6. De retour chez vous, n’entreposez pas votre tente dans un sac étanche, mais laissez-la de préférence ouverte dans un endroit sec, à température ambiante. De cette manière, elle restera bien aérée et libre de toute pression inutile sur les coutures.

Nous vous avons donné envie de planter votre tente en plein air ?Voici quelques idées inspirantes de lieux où faire du camping sauvage en Belgique et à l’étranger.


Première expérience de camping ou besoin d’urgence d’une nouvelle tente ? Véritables experts du camping, nous vous aidons à dénicher la meilleure tente en toute simplicité !


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.