De la crème solaire aux vêtements anti-UV : tout savoir sur la protection solaire

Profiter du soleil ? Un vrai bonheur ! Mais… si vous vous exposez trop longtemps au soleil sans vous protéger, vous augmentez le risque d’avoir un coup de soleil (avec toutes les conséquences que cela implique). Il est donc essentiel de bien protéger votre peau contre les rayons UV nocifs. Mais comment vous y prendre exactement ? Petit aperçu !

Commençons par le commencement : pourquoi les rayons du soleil sont-ils si nocifs pour la peau ?

Le soleil se compose de trois types de rayons ultraviolets : UVA, UVB et UVC. Seuls les deux premiers types pénètrent la couche d’ozone. Sachez que notre atmosphère bloque complètement les rayons UVC naturels, car ils sont très nocifs pour l’homme et détruisent les cellules cutanées.

 

Les rayons UVA et UVB traversent quant à eux l’atmosphère. Les rayons UVA pénètrent profondément dans la peau et causent des rides, un relâchement cutané et des cancers de la peau comme les mélanomes. Les rayons UVB brûlent la peau et génèrent les dommages les plus visibles à court terme.

 

L’intensité des rayons UVA et UVB dépend de plusieurs facteurs : la saison, la couverture nuageuse, l’heure de la journée, la latitude, la réflexion… Lorsque vous brûlez, votre peau réagit à ces rayons UV.

 

Une brûlure légère se traduit par une peau rouge ou rouge brun et un léger gonflement. Si vous êtes davantage brûlé(e), votre peau est également douloureuse et de nombreuses cellules de l’épiderme sont détruites. Votre peau va ensuite peler et, dans les cas extrêmes, vous aurez également des cloques. Quel que soit votre type de peau, il est donc indispensable de toujours la protéger.

Les 4 règles de base pour protéger votre peau du soleil

1. Utilisez une crème solaire avec le bon facteur

L’indice UV fait référence à l’intensité des rayons UV pour savoir quand il est préférable d’appliquer une protection solaire. Il va de 0 à 11 : 0 représente une intensité très faible des UV et 11 signifie que votre peau brûle presque immédiatement. Si l’indice UV est de 1 ou 2, vous n’avez pas besoin de protection et pouvez vous exposer en toute sécurité, quel que soit votre type de peau. Il est préférable de commencer à vous protéger à partir d’un indice UV de 3 ou 4.

 

Chez nous, les rayons UV sont plus intenses en été qu’en hiver. En été, l’intensité ne dépasse pas 6 ou 7 à midi, alors qu’en hiver, elle est souvent inférieure à 1. Combiner une crème solaire et une crème de jour en hiver par exemple n’est toutefois pas mauvais. Vous protégez ainsi votre peau des signes du vieillissement, tels que les rides, la pigmentation et le relâchement cutané. Si vous partez aux sports d’hiver, une protection solaire à facteur élevé s’impose. La neige reflète le soleil, ce qui augmente le risque de coup de soleil.

 

Et n’oubliez pas que plus vous vous rapprochez de l’équateur, plus l’indice UV et l’intensité des rayons UV sont élevés. Été comme hiver, vous devez toujours vous protéger. 

 

Où trouver l’indice UV ? Il est toujours annoncé lors du bulletin météorologique de votre pays et se trouve aussi en ligne. Si vous voyagez en Europe, consultez l’indice UV par pays sur le site de l’European UV-Index Initiative. Pour connaître l’indice UV n’importe où dans le monde, utilisez l’application « UV Index Widget » à télécharger dans l’App Store ou « UV Index Global » dans Google Play.

 

Mais quelle crème solaire utiliser ? Faites votre choix en fonction de votre type de peau et du facteur de protection SPF. Au total, on dénombre 6 types de peau. Vous ne connaissez pas le vôtre ? Faites le test ici. Une fois que vous connaîtrez votre type de peau, vous saurez quel SPF utiliser.

 

SPF signifie Sun Protection Factor et est indiqué sur chaque flacon ou tube de crème solaire. Il est généralement compris entre 15 et 50. Les personnes à la peau mate ou hâlée et aux cheveux foncés bronzent facilement, ont moins de coups de soleil et peuvent donc utiliser un facteur moins élevé. Vous avez la peau claire ? Optez pour un SPF plus élevé.

 

N’oubliez pas de renouveler régulièrement l’application, toutes les 2 heures environ. Saviez-vous qu’il vaut mieux appliquer une protection solaire avec un facteur plus faible toutes les 2 heures plutôt qu’utiliser une seule fois une variante avec un facteur élevé ? N’oubliez pas non plus que le soleil brille le plus fort entre 12h et 15h et que vous devez renouveler l’application de votre crème solaire après avoir nagé ou transpiré ou vous être séché(e), même s’il est écrit « waterproof » sur le flacon. De même, les enfants doivent rester au maximum à l’abri du soleil, même si vous les protégez avec une crème solaire, un chapeau et des lunettes de soleil.

 

Autre point important, c’est votre type de peau qui détermine le facteur, mais vous avez bien sûr le choix entre une multitude de produits différents. La crème solaire est un produit très personnel : prenez donc le temps de trouver celle qui vous convient. Voici les facteurs à prendre en compte : le parfum, la facilité d’étalement, l’ouverture du tube, le choix entre spray et crème… À vous de choisir !

SPF en détail : 15, 20, 30 ou 50 (+) ?

Votre type de peau constitue un indicateur important pour choisir le facteur à utiliser*. Les personnes qui brûlent facilement ou les jeunes enfants doivent toujours utiliser un facteur 50 (+). Petit rappel ci-dessous :

 

Facteur 15 : pour les personnes à la peau mate, aux cheveux blond foncé à bruns et souvent aux yeux foncés. La peau bronze facilement.

 

Facteur 20 : pour les personnes à la peau mate, aux cheveux blond foncé à bruns et souvent aux yeux bruns. Même si la peau n’est pas protégée, elle brûle rarement et bronze facilement.

 

Facteur 30 : pour les peaux claires. Il convient aux personnes aux cheveux blonds et aux yeux clairs. Si la peau n’est pas protégée, elle brûle rapidement. Elle brunit lentement et très peu. Si vous partez aux sports d’hiver, nous vous recommandons au moins un SPF 30, voire 50.

 

Facteur 50 : pour les personnes à la peau très claire, souvent avec des taches de rousseur, des cheveux roux ou blond clair et des yeux bleus. La peau brûle très rapidement et ne brunit pas. Il vaut aussi toujours mieux protéger les enfants avec un facteur 50.

 

Facteur 50+ : offre juste un peu plus de protection que le facteur 50. Pour les enfants, vous avez le choix entre un facteur 50 ou 50+.

 

* Quel que soit le facteur choisi, vous devez renouveler l’application toutes les deux heures !

2. Portez des vêtements anti-UV

Une tenue idéale peut aussi parfaitement vous protéger du soleil. Les vêtements anti-UV sont même spécialement conçus à cet effet. Depuis 1996, il existe un indice similaire à l’UPF (Ultraviolet Protection Factor). L’idée est simple : chaque vêtement est soumis à une série de tests pour déterminer à quel point il protège contre les UV Plus l’indice UPF est élevé, mieux c’est. Mais les couleurs et l’épaisseur du tissu jouent également un rôle dans la protection.

Découvrez tous les détails sur les vêtements anti-UV

3. Mettez un chapeau

Vous avez appliqué de la crème solaire et portez des vêtements anti-UV ? Super, mais vous pouvez ENCORE faire mieux ! Une protection supplémentaire comme une casquette ou un chapeau n’est pas un luxe. Ce couvre-chef protègera votre visage et vous évitera des coups de soleil. Portez une casquette ou un chapeau qui protège également la nuque. Plus le bord du chapeau sera large, plus il procurera de l’ombre à votre visage et meilleure sera la protection. Tilley propose une large gamme de chapeaux et casquettes qui offrent une protection optimale contre les rayons UV.

Découvrez l’offre de Tilley
Découvrez aussi notre gamme complète de chapeaux de soleil

4. Protégez vos yeux avec des lunettes de soleil

Vos yeux sont également sensibles aux rayons UV Les rayons du soleil accélèrent le vieillissement de la peau autour des yeux et des cristallins. Saviez-vous que les paupières inférieures sont très sensibles aux dommages causés par le soleil ? Le cancer de la peau des paupières est de plus en plus fréquent.

 

N’oubliez pas de protéger davantage vos yeux. Appliquez une protection solaire avec un facteur SPF élevé non seulement sur votre visage, mais aussi sur vos paupières. Portez également des lunettes de soleil qui affichent un indice UV élevé, même lorsque vous conduisez ou faites du sport.

Besoin d’aide pour trouver des lunettes de soleil ?

Destination soleil ! Mais… quelle quantité de crème solaire emporter ?

Un (ou deux) flacon(s) de crème solaire devrai(en)t suffire, en fonction de la taille de votre famille. N’oubliez pas que les crèmes solaires ont aussi une date de péremption. Une fois que le tube est ouvert, vous avez 12 mois pour utiliser la crème solaire, parfois un peu plus. Vous trouverez ci-après de plus amples informations sur la conservation des crèmes solaires !

ASTUCES : Vous partez en voyage en avion ? Vous pouvez uniquement transporter des liquides (oui, y compris de la crème solaire) dans votre bagage à main s’ils sont emballés séparément et que le conditionnement fait au maximum 100 millilitres. En outre, tous les liquides, aérosols et gels doivent être regroupés dans un sac en plastique refermable transparent d’une capacité maximale de 1 litre. Si l’un de vos tubes de crème solaire fait plus de 100 millilitres, vous devez le ranger dans votre bagage en soute.


À quelle fréquence renouveler l’application de crème solaire ?

Appliquez une couche généreuse une demi-heure avant de sortir. Le sable, l’eau et la neige réfléchissent les rayons du soleil. La crème solaire est donc indispensable même lorsque le ciel est couvert. Étalez bien la crème solaire et laissez-la pénétrer dans votre peau. Quelle quantité devez-vous prévoir ? Prélevez environ une cuillère à soupe de crème solaire et appliquez-la sur votre visage, vos oreilles et votre cou. Comptez au moins six cuillères à soupe pour tout le corps.

 

Vous hésitez encore entre un spray et une crème ? Un spray est peut-être plus pratique, mais une crème solaire est plus efficace, car elle n’est pas emportée par le vent.

Que faire en cas de brûlure de la peau ?

 

•    Mettez-vous le plus rapidement possible à l’abri du soleil.

•    Refroidissez la zone brûlée à l’aide d’un linge froid et humide.

•    Appliquez régulièrement une lotion nourrissante (non grasse) après-soleil ou une lotion corporelle.

•    Hydratez-vous et buvez suffisamment d’eau.

•    Mettez la peau brûlée à l’abri du soleil (à l’aide d’une serviette ou de vêtements amples).

•    Si votre peau vous fait mal ou tiraille, appliquez aussi Flamigel.

Comment conserver la crème solaire ?

Un tube de crème solaire ouvert se conserve environ 12 mois. La durée de conservation est toujours indiquée sur l’emballage. Une fois que le tube est ouvert, le SPF de la crème se détériore au contact de la lumière, de l’oxygène et de la chaleur.

 

Si vous le conservez correctement, vous pouvez parfois l’utiliser jusqu’à deux ans. Testez toujours la crème solaire avant de vous exposer au soleil. A-t-elle par exemple encore une odeur agréable ? La couleur a-t-elle changé ? La crème se mélange-t-elle toujours bien une fois que vous la secouez ? Vous remarquez que vous brûlez rapidement après avoir appliqué de la crème solaire ? Jetez le flacon ou tube.

 

Nos conseils de conservation :

•    Fermez toujours le flacon de crème solaire après utilisation. 

•    Conservez la crème solaire au sec et à température ambiante.

•    Assurez-vous que le flacon ne soit pas exposé à la lumière directe ou vive du soleil.

•    En vacances, rangez toujours le flacon dans un sac isotherme ou conservez-le au réfrigérateur.

•    Sur la plage, enveloppez le flacon dans une serviette pour le mettre à l’abri de la lumière directe du soleil.

•    Pour éviter le sable, les saletés et l’eau dans ou sur le flacon, rangez-le dans un sac imperméable.

Encore deux astuces intéressantes pour conclure !

Le saviez-vous ?

 

•    Il existe des produits qui combinent protection solaire et répulsif. C’est la meilleure solution pour toutes les activités de plein air. Le répulsif 2 en 1 Anti-Insect Sun Prot. Spray SPF50 de Care Plus protège contre les moustiques, les mouches, les guêpes, les tiques et le soleil. Il affiche un SPF 50 et convient aux enfants dès 2 ans. Renouvelez l’application toutes les deux heures. Vous utilisez les deux produits séparément ? Appliquez toujours d’abord la crème solaire, puis le répulsif.

 

•    Vous pouvez choisir consciemment une crème solaire respectueuse de la faune et de la flore aquatiques. Quand nous appliquons de la crème solaire sur notre corps, puis sautons dans l’eau, des produits chimiques sont libérés : ils coulent au fond de l’eau ou flottent à la surface et affectent la qualité de l’eau. Et les conséquences ne s’arrêtent pas là : les récifs coralliens blanchissent, les poissons sont empoisonnés et le plancton disparaît. Pour limiter les dégâts, appliquez la crème une demi-heure avant de vous baigner. Vous pouvez également acheter une crème solaire respectueuse des récifs, de Sun Bum par exemple. Ces produits ne contiennent pas d’oxybenzone ni d’octinoxate : c’est beaucoup mieux pour la faune et la flore aquatiques !

 

Mentions légales : cet article est fourni à titre purement informatif et indicatif. Pour obtenir une réponse à vos questions spécifiques, veuillez consulter un dermatologue.

Encore plus d’inspiration

Une belle journée ensoleillée vous donne envie de prendre l’air ! Que diriez-vous d’un pique-nique ? Découvrez tout ce dont vous avez besoin pour un pique-nique al fresco, des ustensiles de cuisine aux bons répulsifs.


Vous prévoyez un voyage dans un pays lointain ? Ou vous passez l’été au jardin ? Quelle que soit votre destination, un répulsif est tout aussi indispensable qu’une crème solaire ! Mais… opterez-vous pour un répulsif avec ou sans DEET ?


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.