basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Pieds équipés pour la randonnée

Ceux qui aiment leurs pieds savent que de bonnes chaussures de marche ne suffisent pas pour éviter les ampoules en promenade. La clé du succès ? Les chaussettes de marche. Sans ces amortisseurs qui isolent et régulent l’humidité, vos coûteuses chaussures de randonnée ne valent que la moitié de leur prix.

Été ou hiver, petite ou longue promenade, il y a des chaussettes pour chaque type de promenade. Il suffit de choisir le bon textile en fonction des circonstances.

Quelle combinaison de matières dois-je choisir? 

  • Chaussettes laine: La laine est naturelle, amortit et garde bien la chaleur, même si les chaussettes sont humides. Pour éviter l’impression de démangeaisons, choisissez de la laine de mérinos. Elle est très douce et évacue l’humidité encore plus vite. Par ailleurs, la laine permet d’éviter les mauvaises odeurs.
  • Chaussettes synthétiques:
    • Les matériaux isolants synthétiques, comme Thermax® et Thermastat®, gardent aussi bien la chaleur que la laine, mais sèchent plus vite et réduisent les frottements.
    • Les matériaux synthétiques qui régulent l’humidité, comme le polypropylène et CoolMax®, gardent les pieds au frais quand il fait chaud, car ils évacuent facilement l’humidité et sèchent vite.
  • L’élasthanne ou Spandex et le nylon, qu’on ajoute souvent en petite quantité dans les matériaux précédents, améliorent le chaussant et évitent que le textile se contracte ou se chiffonne.
  • Chaussettes coton: Le coton est plus doux que la laine, mais reste humide plus longtemps, d'où une sensation de froid et des ampoules. Mieux vaut donc l’éviter pour des chaussettes de marche.

Les caractéristiques techniques qui rendent une chaussette de randonnée indispensable

Un choc parcourt le corps chaque fois qu’on pose le pied en marchant. Ça a l’air dramatique ? Ça l’est. À long terme, cela peut provoquer des problèmes aux pieds, aux genoux, aux hanches et au dos. De bonnes chaussettes de marche sont donc toujours plus épaisses aux endroits les plus sollicités, comme le talon, la plante des pieds et les orteils, pour mieux amortir les chocs sur un terrain inégal.

 

Il faut également le moins de coutures possible, surtout aux orteils où elles peuvent vite provoquer des irritations parce qu’elles bougent et glissent. Avec la transpiration, cela engendre évidemment des ampoules. Les bonnes chaussettes de marche sont donc faites d’une pièce.

Il y a une chaussette de randonnée idéale pour chaque climat

  • Dans les environnements froids, optez pour des bas de saison midweight 3 ou de vraies chaussettes d’hiver heavyweight. Elles gardent les pieds à la bonne température, amortissent très bien les chocs et évacuent rapidement la transpiration pour ne pas refroidir les pieds. Ces bas épais sont également idéaux pour de longues promenades sur un sol difficile ou avec un lourd sac à dos.
  • Pour une courte promenade l’été sur un terrain facile, de minces chaussettes légères suffisent. Elles servent surtout à évacuer rapidement la transpiration et moins à garder la chaleur.
  • S’il est difficile de prévoir le temps, prenez une mince doublure ou des sous-bas que vous pouvez mettre sous des chaussettes plus épaisses si la température chute brutalement. C’est agréablement chaud et cela réduit le risque de frottement. En outre, la transpiration est évacuée plus rapidement vers la chaussette extérieure.

Comment choisir les chaussures de randonnée optimales ? Comment entretenir vos chaussures de randonnée ? Comment éviter les pieds douloureux ?