basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Quelle tente allez-vous exhiber cet été ?

« Je voudrais un modèle avec des piquets et une toile » est la seule chose que vous pouvez dire au sujet de votre future tente ? Voici un petit récapitulatif des types de tentes, qui vous permettra de déterminer celle qui vous convient le mieux.

Tente dôme

La tente dôme (également appelée tente igloo) est un modèle à arceaux : elle comporte deux arceaux qui s’entrecroisent et sur lesquels est tendue la toile extérieure. Grâce à cette conception, la tente tient parfaitement debout toute seule, même sur un sol meuble. Par ailleurs, vous pouvez la soulever d’une seule pièce pour la poser ailleurs. Étant donné que la structure tient toute seule, un espace supplémentaire au sol n’est pas nécessaire pour la tendre avec des cordes.

Tente tunnel

La tente tunnel est elle aussi dotée d’une structure à arceaux, mais, au lieu de s’entrecroiser, deux à quatre arceaux sont parallèles les uns aux autres. Cette tente se monte plus rapidement que le modèle igloo et son ancrage est assuré par des cordes. La tente intérieure étant presque toujours fixée à la tente extérieure, elle reste sèche en cas de montage par temps de pluie. En fonction de son poids, la tente tunnel offre un plus grand espace intérieur que la tente dôme.

Tente hybride

Une tente hybride combine les caractéristiques de deux types de tentes différents (ou plus) en vue d’une robustesse accrue ou de plus d’espace. En règle générale, il s’agit d’un croisement entre une tente dôme et une tente tunnel, composé de deux arceaux croisés et doté d’accessoires supplémentaires tels qu’un auvent ou une tente à l’avant. Vous conciliez ainsi les avantages des deux modèles : une structure autoportante (dôme) et plus d’espace (tunnel). Ces modèles sont généralement plus techniques.

Tente pop-up

Cette tente se monte toute seule. Il vous suffit de la sortir de sa housse, de la jeter en l’air et, en un clin d’œil, elle se déploie sur le sol. Il ne reste plus qu’à fixer quelques sardines et le tour est joué ! Inconvénient : lorsqu’elle est pliée, la tente a la forme d’un disque, ce qui n’est pas vraiment pratique et son pliage demande un minimum de savoir-faire. Faites bien attention aussi quand vous « jetez » votre tente par grand vent !

Tente géodésique

Pour les non-initiés, une tente géodésique ressemble fortement à une tente dôme au premier abord, mais sa structure est toutefois plus complexe. Une construction perfectionnée composée de plusieurs arceaux qui s’entrecroisent (on peut parler de tente géodésique à partir de 5 croisements) confère une grande robustesse et donc, une stabilité maximale. De ce fait, ce type de tente est destiné au camping dans les conditions les plus difficiles et les plus extrêmes, par exemple lors d’expéditions dans le milieu inhospitalier de la haute montagne. Grâce à sa construction, une tente géodésique peut supporter une grande quantité de neige. Une tente dôme ordinaire ou une tente tunnel s’écroulerait vite sous le poids de la neige.

CONSEIL : Cela vous dit d’aller camper, mais vous n’avez aucune idée de la meilleure façon de monter votre tente ? Pas de panique ! Voici quelques conseils pratiques pour vous mettre sur la bonne voie.

CONSEIL : En panne d’inspiration ? Ne manquez pas de lire les autres articles consacrés au camping sur notre blog..