basket.timer.attention

basket.timer.time.is.running.out

Comment choisir un casque de vélo?

Quel est le casque de vélo le plus sûr ? C'est celui que vous portez réellement. Lorsqu'un casque est inconfortable, mal adapté ou ne procure pas un sentiment de sécurité, il finira tout bonnement au placard ou au garage au bout d'un moment. Bref, vous feriez mieux de prendre votre temps pour choisir le casque de vélo qui vous convient. Grâce à ces conseils, vous pourrez trouver le bon modèle.

Définissez-en l'usage

Qu’il soit aérodynamique, ultraléger ou joliment décoré pour les enfants, le casque de vélo doit toujours être adapté à votre profil cycliste. Si vous roulez souvent, investissez dans un modèle un peu plus cher. Ce qui est généralement plus léger, offre une meilleure ventilation et assure ainsi un meilleur confort sur les longs trajets. En revanche, si vous ne roulez qu'occasionnellement, optez pour un modèle moins cher. 

CONSEIL : La différence entre un casque coûteux et un casque plus économique n'est pas le degré de protection – car il est optimal dans les deux cas. La principale différence réside dans la conception, la ventilation, tous les gadgets de confort et la durabilité. Bref, un casque plus cher améliore surtout l'expérience d'utilisation.

Optez pour du neuf

Achetez toujours un casque neuf. Vous aurez ainsi la certitude qu’il n’a jamais été endommagé. Lors d'une chute, l’intérieur plus souple est souvent défoncé, mais cela ne se voit pas toujours de l’extérieur. Le casque n’absorbe alors plus les chocs. Empressez-vous, dès lors, de remplacer votre casque après une chute grave.  

Le bon code produit

Les casques de qualité portent un marquage CE assorti d'un nombre qui correspond à la norme européenne à laquelle ils satisfont : EN 1078 pour les adultes et EN 1080 pour les enfants.

CONSEIL : Pour les vélos électriques les plus rapides - les fameux « pedelecs » - un casque conforme à la norme EN 1078 est requis. En outre, le casque doit protéger les tempes et l'arrière de la tête (occiput) pour convenir légalement pour cette catégorie de vélos électriques. 

Ventilation ou protection antipluie ?

Idéalement, on devrait pouvoir combiner les deux sans compromis, mais avec un casque de vélo, on doit généralement choisir entre l'une ou l'autre option. Les fervents adeptes du V.T.T. et du tourisme cycliste optent souvent pour un modèle offrant un peu plus de ventilation et donc un peu moins de protection contre la pluie, tel que le Nutcase Gen 3. Les cyclistes occasionnels optent plutôt pour un casque de vélo qui garde autant que possible la tête au sec, comme le Lazer Blade. À vous de choisir !

Quelle taille choisir ?

La circonférence de votre tête correspond à la taille de votre casque. Mesurez-la environ 2,5 cm au-dessus des sourcils. La plupart des casques mesurent de 47 à 58 cm. Cependant, dans la pratique, on opte souvent pour une désignation de taille qui varie de XS à XL. Un tableau des tailles vous indiquera directement quelle taille correspond à quel périmètre crânien.  

Si vous souhaitez essayer un casque dans le magasin, attachez-le fermement, puis secouez la tête d'avant en arrière. S'il reste en place, vous avez trouvé la bonne taille. 

Comment porter votre casque ?

Posez-le sur votre tête : placez l’avant à environ 2,5 cm des sourcils et ne le laissez pas basculer vers l’arrière.

  • Un casque doit non seulement protéger l’avant, l’arrière et le dessus de votre tête, mais aussi vos tempes.
  • Il ne peut perturber ni l'audition, ni la vue, et doit être bien aéré.
  • Si vous portez des lunettes, gardez-les pour essayer le casque.
  • La sangle de devant doit être positionnée autant que possible à la verticale. Celle de derrière doit la rejoindre sous vos oreilles, pas au-dessus de celles-ci.
  • Veillez à ce que les sangles soient bien serrées, sans vous blesser, et à ce que la fermeture ne puisse pas glisser de votre menton.

Softshell ou hardshell ?

Les deux types de casque offrent une protection optimale, mais les casques hardshell résistent mieux à une manipulation brutale. C'est pourquoi ils conviennent mieux aux jeunes enfants, qui n'hésitent pas à jeter leur casque dans un coin lorsqu'ils ont fini leur tour à vélo. A priori, le softshell est tout à fait identique au hardshell, pourtant il n'est pas équipé d'une coquille extérieure dure. Pour une utilisation intensive, le softshell, beaucoup plus léger, est bien plus agréable à porter. 

Vous cherchez toujours le casque adéquat ? Dans ce cas, consultez notre gamme complète de casques de vélo.

Quand remplacer votre casque de vélo ?    

Tout le monde s'accordera là-dessus : si vous êtes déjà tombé(e) sur la tête avec votre casque, il n'offre plus une protection optimale. Mais il vaut également mieux remplacer votre casque si :

  • Vous l'avez fait tomber violemment.
  • Vous possédez encore un casque de vélo des années 80.
  • Le casque ne porte aucun marquage CE ni numéro EN.
  • Votre casque n'est pas bien fixé et n'est pas ajustable.
  • Votre casque n'est pas équipé d'une couche extérieure en plastique.