La tenue de randonnée idéale

La tenue de randonnée idéale ne se limite pas à une paire de chaussures robustes. Que vous vous baladiez dans les bois ou en montagne, ces articles sont indispensables pour tous les randonneurs. Et si vous en prenez bien soin, vous pourrez en profiter pendant des années.



Optez pour plusieurs couches

La règle d’or pour ceux qui aiment passer du temps au grand air : superposez les couches. Le temps peut parfois changer rapidement, mais avec le système des trois couches vous restez au sec et à bonne température en toutes circonstances. Les différentes couches constituent en effet la combinaison parfaite entre protection et isolation.

 

Ces trois couches prouvent également leur utilité chez les randonneurs :

 

•    Une couche de base avec des sous-vêtements techniques forme une seconde peau sous vos vêtements et vous fournit la chaleur de base indispensable. Votre transpiration est efficacement évacuée, pour vous garder au chaud en hiver et au frais en été.

•    Une couche intermédiaire chaude en polaire ou en laine constitue une couche d’isolation supplémentaire. Doux, chaud, respirant et agréablement léger !

•    En guise de couche extérieure, optez pour une veste coupe-vent et imperméable (hardshell) qui vous tiendra au chaud, mais surtout au sec. Une veste hardshell vous protège de la pluie, du vent et de la neige.

 

En fonction de la température, vous pouvez également jouer avec l’épaisseur de ces couches. Les sous-vêtements techniques, les polaires et les vestes hardshell existent en différentes épaisseurs et différents modèles. Une polaire légère ou plus épaisse, des sous-vêtements techniques à manches longues ou courtes, dans un tissu plus ou moins épais, une veste hardshell doublée... Vous avez trop chaud ? Enlevez une couche et rangez-la dans votre sac à dos. Il commence à pleuvoir ? Enfilez votre veste imperméable et continuez votre chemin !

Couche 1 : sous-vêtements techniques

Commençons par le commencement : portez un sous-vêtement thermique de qualité qui épouse votre silhouette. Ces couches de base respirantes vous garderont au chaud et au sec, car elles créent une couche d’air entre votre corps et vos vêtements, offrant ainsi une isolation supplémentaire. Une couche de base de sous-vêtements techniques fournit non seulement la chaleur nécessaire, mais maintient également une température corporelle optimale en absorbant votre transpiration et en l’évacuant rapidement. Cela vous empêche de vous refroidir.

Les sous-vêtements techniques se déclinent en différentes matières, mais aussi en plusieurs épaisseurs et modèles. Vous pouvez ainsi alterner en fonction de la température. Des marques comme Woolpower ou Icebreaker désignent les différentes catégories par des chiffres. Un t-shirt « 400 » est plus lourd et plus chaud qu’un léger « 200 », par exemple.

•     La laine mérinos est non seulement thermorégulatrice, mais aussi autonettoyante et antibactérienne, ce qui vous permet de porter un seul et même t-shirt jusqu’à 7 jours ! Elle ne gratte pas et conserve bien la chaleur corporelle, même lorsqu’elle est humide.

•    Une matière synthétique comme le polyester, le polyamide et l’élasthanne est légère et sèche rapidement. Elle évacue rapidement l’humidité et convient mieux aux efforts physiques intenses que la laine mérinos.

•    Évitez le coton, car il absorbe l’humidité et sèche lentement, ce qui peut vous refroidir.

Couche 2 : pull isolant, polaire ou veste en duvet

Au fil de la journée, les températures peuvent varier de plusieurs degrés. Vous avez également plus de chances d’avoir froid si vous faites une pause ou si vous restez assis après une bonne randonnée. Avec une couche intermédiaire isolante en duvet, un pull en laine ou une polaire, vous créez une zone tampon qui emprisonne votre chaleur corporelle.

Il existe différentes catégories de pull en polaire :

•    Une polaire légère ou micropolaire (100 g/m2) est idéale pour les journées plus fraîches dans les régions plus chaudes ou lors d’efforts physiques intenses.

•    Un pull en polaire intermédiaire (200 g/m2) convient parfaitement à une utilisation quotidienne à la mi-saison.

•    Une polaire plus épaisse (300 g/m2) vous tiendra chaud même par des températures glaciales.

Attention : la couche d’air isolante est cruciale. Une couche intermédiaire trop large laisse échapper trop de chaleur précieuse. Mais une couche intermédiaire trop serrée ne retiendra pas assez d’air pour isoler correctement. Une couche bien ajustée est la clé !


Conseil

Vous ne savez pas quoi porter à quelle température ? Il vaut mieux ne pas s’habiller trop chaudement en partant, car bouger vous réchauffera. Et il vous suffit de ranger votre pull jusqu’au moment où vous en aurez besoin.

Couche 3 : étanche au vent et à l’eau

Une bonne couche isolante est une chose, mais si vous êtes trempé par une averse, c’est peine perdue. Pour compléter votre tenue de randonnée, vous avez besoin d’une veste imperméable de qualité, ou veste hardshell, qui vous protège contre la pluie, la neige et le vent, mais qui est aussi assez respirante pour éviter la condensation intérieure. Ainsi, l’eau ne peut pas rentrer, mais votre sueur peut être évacuée !



Conseil

Il est extrêmement important de bien entretenir votre veste imperméable préférée, parce que même l’étanchéité de la meilleure qualité doit être réactivée. Plus vous prendrez soin de votre veste avec nos conseils d’entretien, plus vous en profiterez longtemps. 

Non au jean et oui au pantalon de randonnée

Bien que votre jean préféré vous aille comme un gant, il est préférable de le laisser dans votre garde-robe pour partir en randonnée. Non seulement ces pantalons en coton absorbent l’eau comme une éponge, mais les jeans sont loin d’être aussi confortables qu’un bon pantalon de randonnée ou legging de randonnée.

 

Faites votre choix parmi ces pantalons de randonnée :

 

•    Par des températures estivales, il est recommandé de porter un short ou un pantacourt respirant et à séchage rapide. Certaines variantes comportent même une couche supplémentaire résistante aux UV.

•    Avec un pantalon modulable, vous pouvez ajuster la longueur en fonction de la température. La plupart des modèles disposent également de poches pratiques ou d’une fermeture éclair pratique au bas.

•    Grâce à leur coupe ajustée, les leggings de randonnée épousent littéralement votre corps. Ils suivent vos mouvements sans serrer et laissent votre peau respirer.

•    Un pantalon softshell est très utile par des températures plus froides. La couche extérieure est déperlante et à séchage rapide, de sorte que vous n’avez pas nécessairement besoin de mettre un pantalon de pluie en cas d’averse légère.

•    Un pantalon doublé possède une doublure chaude et isolante à l’intérieur, souvent en polaire. Certains pantalons softshell sont également doublés.

•    Lorsqu’il fait vraiment glacial, un pantalon de ski est très utile. Il est à la fois imperméable et isolant.

•    Un pantalon de pluie se porte au-dessus de votre pantalon par temps humide, mais il protège également du vent froid.

•    Vous n’aimez pas les pantalons ? Dans ce cas, optez pour une jupe de randonnée ou une jupe-short. Agréablement fraîche en été, il existe aussi des versions isolantes.


Prenez votre temps

Un pantalon de randonnée pratique ou plutôt un confortable legging ? Un sac à dos avec toutes sortes de compartiments ou plutôt un sac banane ? Lorsque vous additionnez le tout, l’achat de bons vêtements de randonnée peut devenir un investissement important. Mais bien sûr, vous ne devez pas tout acheter en même temps. En vous promenant, vous découvrirez de vous-même ce que vous aimez ou pas et ce que vous recherchez exactement. 

N’oubliez pas vos chaussures de randonnée

Avec des chaussures de randonnées de qualité, vous vivrez une aventure inoubliable au lieu de souffrir d’une blessure très désagréable. Les principales raisons d’investir dans de robustes chaussures de randonnée :

 

•    Vous évitez les blessures : une chaussure de sport ordinaire ou une basket n’offre pas autant d’amortissement et de soutien qu’une bonne chaussure de randonnée. N’oubliez pas que lors d’une randonnée, vous portez souvent un sac à dos avec vous, ce qui ajoute du poids.

•    Vos pieds restent au sec grâce à une membrane respirante et imperméable ou à un traitement déperlant. Ainsi, l’eau ne peut pas rentrer, mais votre transpiration peut être évacuée !

•    Vous pouvez parcourir beaucoup plus de kilomètres : une chaussure de randonnée bien ajustée est un véritable plaisir pour vos pieds. Même après des dizaines de kilomètres sur des terrains techniques.

•    Si vous les entretenez correctement et régulièrement, elles dureront des années.


Petites, mais très confortables : les chaussettes de randonnée

Souvent oubliées, mais ô combien importantes : vos chaussettes de randonnée. Saviez-vous que vos chaussures de randonnée ne remplissent leur rôle qu’à moitié si vous les portez avec des chaussettes en coton ordinaires ? Absorber les chocs, prévenir les ampoules et les mycoses, évacuer la transpiration et garder les pieds au sec et au chaud : votre confort en randonnée monte vraiment de dix crans avec une paire confortable et bien ajustée en matière synthétique ou en laine mérinos.

CONSEIL : pour les randonnées plus longues, emportez une paire de chaussettes supplémentaire. Si vos chaussettes sont humides, vous pourrez immédiatement enfiler une paire sèche et poursuivre votre route.


Semelles : le soutien dont vous avez besoin

Des semelles de soutien offrent encore plus de confort et d’amortissement lorsque vous marchez. Elles réduisent également le frottement et le risque de blessure. Si vous choisissez des semelles bien adaptées à vos pieds, vous améliorerez également votre posture de marche.

 

En fonction du type, des semelles :

 

•    Offrent plus de confort grâce aux coussinets en gel sous le talon

•    Soutiennent la voûte plantaire

•    Offrent une meilleure stabilité du talon

•    Sont adaptées pour les personnes souffrant d’un hallux valgus

•    Apportent plus de chaleur

•    Bénéficient d’un traitement antibactérien


Utilisez des bâtons de randonnée pour une meilleure stabilité

Rester stable sur un terrain technique, traverser les ruisseaux sans encombre, soulager vos genoux lors de descentes raides : tout cela est possible grâce aux bâtons de randonnée. Que vous partiez pour une longue randonnée ou une petite promenade, une paire de bâtons de randonnée offre soutien, stabilité et amortissement supplémentaires. Au début, vous tâtonnerez un peu, mais une fois que vous aurez pris le rythme, votre confort et votre endurance s’amélioreront rapidement.

Il existe trois types de bâtons de randonnée :

 

•    Un bâton de marche ordinaire fournit un support sur terrain plat et s’utilise seul. Parfait pour ceux qui ont de moins bonnes jambes ou un moins bon équilibre.

•    Les bâtons de trekking s’utilisent par paire et offrent support et adhérence sur pentes et terrains glissants. Ils soulagent également vos genoux lors des montées et des descentes.

•    Les bâtons de marche nordique s’utilisent également par paire pendant la marche nordique. Leur but est d’entraîner et de propulser le haut de votre corps.


Hydratez-vous !

Cela vaut pour toute activité, mais surtout pour les longues randonnées : buvez suffisamment d’eau ! Lorsque vous bougez et faites un effort, vous perdez beaucoup de liquide. Il est important de reconstituer ce liquide, car votre corps a besoin d’eau pour récupérer de cet effort.

 

Veillez donc à emporter une poche d’eau, une gourde ou un système d’hydratation dans votre sac à dos. Les gourdes et les poches d’eau sont faciles à remplir, tandis qu’avec un système d’hydratation, le tuyau est toujours à portée de main... ou plutôt de bouche, ce qui vous permet de boire constamment de petites gorgées d’eau.

CONSEIL : vous avez des doutes sur la qualité de votre eau ? Filtrez-la avec un filtre à eau compact, juste pour être sûr. Ainsi, vous remplissez toujours votre gourde en toute sécurité et vous devez transporter moins d’eau en une seule fois.


Complétez votre tenue avec un bon sac à dos

Même lors d’une petite promenade, un bon sac à dos de randonnée est essentiel. C’est le moyen le plus rapide de gagner en confort lors d’une randonnée, sans douleur lancinante au dos ou aux épaules. Votre sac à dos ordinaire vous permettra probablement de faire un bon bout de chemin, mais les avantages d’un sac à dos de randonnée sont nombreux :

 

•    Un panneau dorsal ventilé, pour éviter une transpiration excessive. 

•    Des bretelles (ou même un panneau dorsal) et des sangles réglables, pour ajuster votre sac à dos à la perfection.

•    Une ceinture de hanches confortable pour porter le poids davantage sur vos hanches que sur vos épaules.

•    Des poches de rangement pratiques, par exemple pour votre poche d’eau ou votre gourde.

•    Des points de fixation pour vos bâtons de randonnée.

•    Un revêtement déperlant et/ou une housse anti-pluie.

 

Faut-il encore rajouter quelque chose ? Passez dans l’un de nos magasins et demandez à nos spécialistes produits de vous aider à adapter et à ajuster le sac à dos. Une jolie couleur et un beau modèle sont vraiment des questions secondaires, le plus important est que votre sac à dos soit parfaitement adapté !

Encore plus d’inspiration

Un bon pantalon de randonnée est indispensable dans votre équipement. Réputée pour la qualité de ses produits, la marque suédoise Fjällräven propose des pantalons pour chaque type d'aventure !


Lors de l’Explore Camp, deux paires de bâtons de randonnée de Leki ont été testées de manière approfondie. Envie d’en savoir plus ? Lisez l’avis produit.


Paramétrage des cookies pour une meilleure expérience en ligne avec A.S.Adventure

Pour vous garantir la meilleure expérience en ligne, A.S.Adventure utilise des cookies marketing, analytiques et fonctionnels (et des technologies similaires). Pour plus d'informations, nous vous renvoyons également à notre cookie policy. Sur nos sites, des tiers placent parfois des cookies de suivi pour vous montrer des publicités personnalisées en dehors du site web d'A.S.Adventure. En outre, des cookies de suivi sont placés par les réseaux sociaux. En sélectionnant « accepter les cookies », vous acceptez cette option. Pour ne pas avoir à vous poser la même question à chaque fois, nous enregistrons vos préférences concernant l’utilisation des cookies sur notre site Internet pour une durée de deux ans. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment via la politique en matière de cookies au bas de chaque page du site Internet.